Se couper les cheveux soi-même : la marche à suivre



Que le fait de vous rendre en salon de coiffure vous soit pour le moment impossible, ou que vous ayez simplement envie de tenter l’expérience, peu importe ! Dans cet article, nous vous livrons conseils et astuces qui ne pourront que vous aider à réussir votre coupe de cheveux maison.

Vidéo par Juliette Le Peillet

Quelle qu’en soit la raison, qu’il s’agisse d’une question de fermeture globalisée des salons de coiffures (confinement oblige), de manque de temps, d’argent ou de confiance – suite à une aventure traumatisante chez le coiffeur, par exemple – vous avez décidé de faire une pause ! Seulement voilà, vos cheveux, eux, continuent de pousser et plus les semaines défilent, plus vous vous dites qu’il va vraiment falloir que vous trouviez une solution… Une bonne coupe ne serait vraiment pas de refus ! Dans ce cas, vous pouvez toujours essayer de vous couper les cheveux vous-même… Enfin, non, pas seulement « essayer » – mais réussir ! Parce que cette fois-ci, vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-même ! Alors, on se concentre et on prend des notes – étape par étape – nous allons tout vous expliquer :

Conseils et astuces avant la coupe

1 – Commencer par se munir du bon matériel
Reposez tout de suite cette paire de ciseaux tout droit sortie d’une trousse d’écolier et reculez de trois pas ! Non, non et non, on ne vous laissera pas commettre de catastrophe sur votre chevelure. Bien sûr, on ne vous demande pas non plus d’investir des mille et des cents dans des ciseaux de coiffure professionnel, mais d’opter au moins pour une paire de ciseaux nette, précise et qui coupe bien, que vous trouverez facilement à la vente sur internet (n’oubliez pas de toujours vérifier les commentaires de ceux ayant déjà acheté avant vous afin de vous faire une idée).
Maintenant, mis à part cette paire de ciseaux dont vous vous doutiez déjà, il vous faudra également vous munir d’un peigne droit, d’une brosse à picots, de plusieurs élastiques et d’un miroir amovible. Vous voilà parfaitement équipée pour le « grand » changement !

2 – Démêler ses cheveux avant de les couper
Il est très important de vous attarder sur le démêlage minutieux de votre chevelure avant de commencer. Si vos cheveux sont naturellement raides, prenez bien le temps de les lisser à l’aide de votre brosse, par contre, s’ils ont plutôt tendance à être bouclés/frisés par nature, vous pouvez vous contenter de les brosser comme vous en avez l’habitude (en veillant bien à ce qu’il n’y ait pas de nœuds), ou vous pouvez décider de les lisser au préalable à l’aide de votre fer à lisser ou de votre sèche-cheveux, pour plus de précision.
Alors oui, on sait que vous n’êtes pas franchement fan du démêlage, d’un côté : personne ne l’est. Mais gardez bien en tête que tout ce travail que vous effectuerez en amont sera du temps gagné pour la suite et une diminution considérable du risque d’erreur. En effet, avec des cheveux bien démêlés, vous serez plus à même de bien visualiser leur longueur. Pour ce faire, utilisez votre brosse à picots ainsi que votre peigne droit pour bien définir la raie sur le dessus.

3 – Adopter la bonne technique
Mieux vaut-il couper vos cheveux mouillés ou secs ? La voilà la fameuse question ! Pour y répondre, ce n’est pas si simple car il y a deux écoles : la plupart suggèrent que le mieux reste de les couper alors que votre chevelure est sèche. En effet, cela rendrait le processus de coupe bien plus simple étant donné que le résultat est visible tout de suite et que les imperfections peuvent donc être corrigées dans l’immédiat. Cependant, sur cheveux secs, le moindre coup de ciseaux de travers sera tout de suite rédibitoire, il faudra par ce fait d’autant plus se concentrer. Sur cheveux mouillés, ce sera bien moins radical et les petites erreurs seront moins visibles. Attention tout de même à ne pas couper de trop car au séchage, les cheveux remontent. Vous l’aurez compris, chacune de ces méthodes a ses avantages et ses inconvénients, il ne vous reste plus qu’à choisir avec laquelle vous vous sentez la plus à l’aise.

4 – Privilégier les coupes basiques
Changement trop radical et coiffure trop complexe ne feront pas bon ménage avec votre atelier coiffure maison improvisé. Alors si vous souhaitiez passer des cheveux longs aux cheveux courts, ce qu’on pourra vous conseiller de mieux restera de vous tourner vers votre coiffeur habituel… Par contre, si vous êtes plutôt de nature raisonnable, votre bonheur pourrait bien se trouver entre vos propres mains ! À la maison, on entretient, on raccourcit, on redonne du mouvementdu peps, mais on ne s’aventure jamais trop loin de la coupe simple.

5 – Prendre son temps !
Surtout, ne vous précipitez ni pour le choix de la coupe à adopter, ni pour la préparation de vos cheveux et encore moins pendant la coupe elle-même ! Alors, on oublie tout de suite les coups de folie le matin avant de partir au travail… Oui, oui, vous savez très bien de quoi nous voulons parler.
Procédez étape par étape et soyez sûre de vous. C’est seulement une fois que vous n’aurez plus de doute concernant la coupe souhaitée que vous pourrez vous lancer ; assurez-vous alors d’avoir suffisamment de temps devant vous et commencez le démêlage de vos cheveux avec précision ; enfin, munissez-vous de vos ciseaux et allez y petit à petit, il vaut mieux vous y reprendre en plusieurs fois que de faire un geste aussi brusque que regrettable, vous ne croyez pas ?

Conseils et astuces pendant la coupe

1 – Se débarrasser de ses pointes fourchues
On ne se débarrasse jamais bien longtemps de ses pointes fourchues, à moins de ne pas avoir de mal à sacrifier tous les 2/3 mois quelques centimètres de cheveux. Bien que de nombreuses personnes rêvant d’une longue chevelure aient beaucoup de mal à l’admettre : couper régulièrement les pointes aboutirait à une nette amélioration de la longueur, c’est un fait. Alors, bien sûr, les cheveux poussent par la racine et non pas par la pointe, c’est évident, mais avoir des fourches – c’est avoir des cheveux qui se cassent à ce niveau et plus vous attendez, plus elles remontent, plus vos cheveux « raccourcissent ». Bien que cela puisse paraître contradictoire donc, plus vous les couperez régulièrement, mieux ils pousseront.

Fermons maintenant cette parenthèse et entrons dans le vif du sujet :

  • Assurez-vous d’abord que votre raie soit parfaitement droite afin de former deux portions de cheveux bien égales que vous placerez sur chacune de vos épaules.
  • Attachez les deux portions en deux queues proportionnelles à l’aide de deux élastiques.
  • Faites glisser les élastiques juste au-dessus des pointes fourchues que vous souhaitez ôter en vous assurant qu’ils soient bien parallèles.
  • Couper les pointes sous chaque élastique de façon bien droite pour une coupe nette ou de façon piquetée pour un résultat plus flou.

2 – Passer à la coupe droite
Si vous souhaitez que le résultat se remarque davantage qu’un simple rafraîchissement de pointes vous pouvez alors opter pour cette technique tout ce qu’il y a de plus simple à réaliser :

  • Placez l’ensemble de vos cheveux à l’arrière de votre tête, en vous assurant toujours qu’ils soient parfaitement démêlés et lissés.
  • Réunissez-les ensuite dans votre nuque et – à l’aide d’un élastique – formez une queue-de-cheval basse.
  • Faites glisser l’élastique jusqu’au niveau souhaité puis coupez juste en dessous de celui-ci… Comme tout ceci se passe dans votre dos, n’hésitez pas à dégainer votre miroir amovible et/ou à vous faire aider.

3 – Couper ses cheveux en dégradé
Vous souhaitez donner du mouvement à votre chevelure, le dégradé est fait pour vous ! Alors, autant raccourcir quelques centimètres de cheveux ou passer à une coupe droite ne vous effrayait pas vraiment, autant là, vous vous sentez quelque peu dépassée… Pas de panique ! Si vous suivez nos conseils, tout devrait bien se dérouler. Comme nous vous l’avons précisé précédemment : dans cet article, vous ne trouverez que des techniques de coupes particulièrement simples à réaliser.

  • Dégagez votre nuque et ramenez l’ensemble de vos cheveux vers l’avant – pour ce faire, penchez votre tête et servez-vous de votre brosse.
  • Attachez maintenant vos cheveux en queue-de-cheval, mais en plein milieu de votre front cette fois. Alors oui, ce n’est pas franchement glamour pour l’instant, mais attendez un peu de voir le résultat…
  • Démêlez bien cette queue et aplatissez-la sur votre visage, avant de nouer un deuxième élastique plus bas que le premier, suivant la longueur désirée.
  • Coupez soit juste sous l’élastique soit plus bas en ligne droite à l’aide de vos doigts, détachez vos cheveux et voilà ! Vous obtenez ainsi un dégradé de toute beauté et sans trop d’effort !

En revanche, si vous trouvez que votre dégradé n’est pas assez marqué, vous pouvez alors procéder à la même technique, mais cette fois-ci uniquement avec la partie avant de vos cheveux, en traçant une vraie raie horizontale de chaque côté du crâne et d’une oreille à l’autre. Pour un résultat plus flou, n’oubliez pas la méthode du piquetage.

4 – Adopter la frange droite
Alors que jusqu’à maintenant le fait d’avoir les cheveux secs ou mouillés n’avait pas vraiment d’importance du moment qu’ils étaient propres, ici, vous devrez impérativement travailler sur cheveux secs.
Que vous souhaitiez vous couper une frange pour la première fois ou simplement raccourcir celle que vous avez déjà, vous pourrez utiliser la même technique :

  • Commencez par tracer une raie au milieu de votre tête avant de départager votre frange du reste de vos cheveux à l’aide de votre peigne.
  • Lissez bien la mèche puis avec vos doigts, ramenez-la devant vos yeux – le plus près possible de votre front – puis glissez-les jusqu’à la hauteur souhaitée.
  • Maintenant, coupez droit sous vos doigts les cheveux qui dépassent par le bas en utilisant la première mèche comme point de repère pour égaliser le reste de la frange progressivement.
  • Relâchez cette mèche qui est maintenant devenue une frange et le tour est joué !

Conseils et astuces après la coupe

Voilà : vous pouvez être fière de vous ! Maintenant la coupe que vous désiriez obtenue, vous pouvez soit laisser vos cheveux ainsi, soit procéder à votre couleur ou vos mèches comme vous avez l’habitude de le faire.
Cependant, attention tout de même, ce n’est pas parce que vous savez désormais couper vos cheveux vous-même, facilement et à la maison, qu’il faut moins en prendre soin ! Pour avoir une belle coiffure, mais aussi pour limiter l’apparition des pointes fourchues, la coupe n’est pas l’unique option. En effet, comme il vaut toujours mieux prévenir que guérir, évitez le plus possible la chaleur et les produits chimiques à outrance et tournez vous vers des soins et autres produits naturels adaptés à la nature de vos cheveux. Ce conseil restera certainement le meilleur que nous puissions vous donner !

La sélection shopping de la rédac’

Le kit de ciseaux de coiffure professionnels de CIICII

Où le trouver : sur amazon.fr à partir de 27,98 euros

Le peigne à queue de GHD

Où le trouver ?

Les Pinces Crocodiles de Luckyrao

Où les trouver : sur amazon.fr à partir de 8,99 euros

Maintenant que vous avez fait le plein d’astuces, de conseils et de bon matériel, vous n’avez plus qu’à sauter le pas !

À lire aussi : Cure de sébum : c’est le moment d’essayer !

Comment se faire une frange

Vidéo par stupefy



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.