« Après Séville, je n’ai pas parlé pendant quatre … / Italie / Inter / SOFOOT.com

[ad_1]

Si près, si loin.

L’Inter a fini la saison 2019-2020 bredouille. Deuxième de Serie A, demi-finaliste de la Coupe d’Italie et finaliste de la Ligue Europa, le club milanais a pourtant touché du doigt le rêve de soulever un premier trophée depuis 2011. Frustrant, encore plus pour un Romelu Lukaku taille patron tout au long de la saison, héros malheureux de la finale de C3 contre Séville avec un but contre-son-camp. « Ce fut un moment très difficile pour moi. Je n’ai pas parlé pendant quatre jours après » , confie-t-il à La Gazzetta dello Sport.

« Un jour, je me suis réveillé et j’ai pu tout relativiser, poursuit l’attaquant belge. On a perdu le championnat d’un point. En demi-finale de la Coupe d’Italie, nous avons été éliminés et contre Séville, on en a planté deux mais on en a encaissé trois. Ça peut arriver. Ce n’est qu’en souffrant que vous devenez plus fort. Je suis compétitif. Je désire la rédemption et le succès. Vous pouvez perdre, mais seulement si vous en tirez des leçons pour gagner. »

On s’était dit rendez-vous au printemps.
QB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.