« Bernard Lacombe, un poison ! » / France / Marseille / SOFOOT.com

[ad_1]

Quand Trésor fouille dans ses souvenirs, on trouve des pépites.

Dans un entretien publié sur le site de la FIFA, Marius Trésor évoque les attaquants les plus redoutables qu’il a dû affronter au cours de sa carrière. L’ancien Marseillais se souvient de Gerd Müller comme de celui qui l’a le plus fait souffrir au niveau international : « J’ai joué une fois contre lui, on perd 2-1, et c’est lui qui marque deux fois pour l’Allemagne. C’est le garçon qui se faisait oublier d’une façon très intelligente. On disait toujours qu’on ne l’avait pas vu, mais c’est toujours lui qui était au tableau d’affichage. »

« Chez les Français, je dirais Bernard Lacombe. Un poison ! Il n’avait peur de rien, ajoute l’homme aux 65 sélections en équipe de France. Mais le plus grand attaquant que j’ai vu dans ma carrière en France, c’est Josip Skoblar. J’ai joué contre lui et avec lui à Marseille, et je n’oublierai jamais ce qu’il a réussi en 1971-1972 : marquer 44 buts, sans tirer les penaltys. C’était phénoménal ! Comme Lacombe, c’est l’attaquant qui te faisait sentir d’entrée que tu n’allais pas passer une bonne soirée. »

Le fameux « grantatakan » .
QB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.