« Je ne suis pas candidat à la présidence de la … / France / LFP / SOFOOT.com

[ad_1]

Défection dans la dernière ligne droite.

Les élections pour déterminer la succession de Nathalie Boy de la Tour à la tête de la LFP sont prévues ce jeudi. Parmi les candidats annoncés jusqu’à présent, François Morinière a assuré qu’il ne souhaitait pas être président de la Ligue. « Je ne suis pas candidat à la présidence de la Ligue. Je suis cependant honoré qu’un certain nombre de présidents de clubs aient pensé à moi, a-t-il tranché auprès de L’Équipe, affirmant vouloir avoir un simple rôle d’administrateur. J’ai sollicité les parrainages des familles du football et des clubs professionnels pour pourvoir devenir administrateur de la LFP, car cela m’intéresse. Modestement, je voudrais contribuer en tant qu’administrateur au bien commun du football professionnel en France. »

Une élection tenue dans un contexte particulier, et qui ne manque pas de créer des inquiétudes, à l’image de Philippe Piat. Le co-président de l’UNFP craignait ces derniers jours une « OPA » sur la Ligue. « Au moins, ma position va rassurer Philippe Piat, qui avait peur de me voir arriver comme un président « fantoche ». Je ne serai pas un facteur de division supplémentaire, ce que je ne veux surtout pas, poursuit Morinière. La crise du Covid met le football professionnel sous tension, comme beaucoup de secteurs de l’économie française. Il est normal qu’il y ait des discussions sur la stratégie à mener. »

À commence par se mettre d’accord sur un protocole sanitaire.
TB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.