« Les regrets, ils sont surtout après Krasnodar » / C1 / FC Séville-Rennes (1-0) / SOFOOT.com



Impuissants.

Titularisé pour la deuxième fois cette saison au milieu de terrain rennais, Clément Grenier n’aura pas réussi à tirer son épingle du jeu lors de la défaite de Rennes à Séville (1-0). Mais au-delà de son cas individuel, c’est le Stade rennais qui n’a pas été capable d’élever son niveau de jeu en Andalousie. « On a beaucoup défendu, beaucoup donné, c’était une grande équipe en face mais on aurait pu mieux exploiter le ballon, a-t-il admis après la rencontre. On n’a pas encore les statistiques mais je crois qu’on a beaucoup couru. On savait qu’on tombait contre une équipe très technique. C’est un match qui nous a demandé beaucoup d’énergie, de travail et de concentration. »


Et si la supériorité sévillane ne semblera pas évidente à la vue du tableau d’affichage, Grenier ne se fait aucune illusion quant à celle-ci. « Peut-être qu’en voyant le score de 1-0 on peut se dire qu’on peut avoir des regrets, mais ils ont eu beaucoup d’occasions, a-t-il enchaîné. On savait bien qu’on n’allait pas dominer Séville, ni rivaliser dans la possession. Les regrets, ils sont surtout après le match contre Krasnodar. »

Et maintenant, place à Chelsea.

CG, à Sánchez Pizjuán





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.