« L’urgence était de renouer avec notre identité » / France / Reims / SOFOOT.com



Le grand Guion en avant.

Avec quatre défaites en six rencontres de championnat et une élimination prématurée en barrages de Ligue Europa, Reims réalise un début de saison délicat. « L’urgence était de renouer avec notre identité celle qui nous a élevés à notre rang actuel. De la réflexion peut renaître l’ambition. En Ligue 2, on jouait en 4-4-2, après on a fait du 4-2-3-1 en Ligue 1. Je reste persuadé que ce sont les joueurs qui ont les clés, mais certains manquent encore d’expérience et de maturité tactique, concède David Guion dans un entretien accordé à L’Union. Pendant quatre matchs, on a évolué en 4-3-3. On les a tous perdus. Comme j’aime bien comprendre les choses, on s’est rendu compte que l’on avait égaré un peu notre identité en ce début de saison – on l’assume – car on voulait être un peu plus optimistes dans notre jeu.

Le technicien de 53 ans, s’est ensuite confié sur ses volontés de changer le jeu de son équipe cette saison. « Cela fait deux ans qu’on excelle dans le jeu de transition. De l’intensité qui finit par faire craquer l’adversaire, c’était notre ADN, assume-t-il. J’ai souhaité amener un peu plus de technicité dans l’équipe, avec l’intégration d’un milieu comme Moreto (Cassama) et qu’on soit plus efficace offensivement, d’où ma demande d’avoir un joueur qui fasse le lien entre le milieu et l’attaque, qui apporte des statistiques et qui rassure nos jeunes attaquants. »

Attention à ne pas se prendre la tête dans le Guion, tout de même.
JS





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.