« Malheureusement, Marseille n’a pas l’argent pour faire venir … / C1 / Gr. C / Marseille-Manchester City (0-3) / SOFOOT.com



Villas-Boas la tasse.

Sans solution pour éviter le naufrage contre City, André Villas-Boas a livré sa propre version des faits en conférence de presse. « En première mi-temps, on était nerveux, on a eu du mal à sortir de la pression de City. Rongier n’a pas de chance, il veut bien sortir le ballon et on prend le but derrière. En seconde mi-temps, on a su mieux ressortir le ballon, le piston fonctionnait mieux. Mais le timing du deuxième but nous a fait du mal » , a-t-il analysé.

Mais c’est surtout son choix de départ, avec une expérimentale défense à cinq, qui a posé question. Pourtant, le Portugais assure que ce système n’était pas une hérésie : « Beaucoup d’équipes jouent à cinq contre Manchester City. Parce que c’est une équipe qui maîtrise le jeu et la largeur. À quatre, ils vont te rentrer dedans, à travers les lignes. On a choisi ce système pour contrôler la largeur. Et on a perdu ce ballon facilement sous la pression agressive, expliquait AVB. Mais si je vous écoute, j’ai l’impression que chaque choix que je fais est toujours mauvais. Mais City, c’est City. Ça joue très bien et ils ont un phénomène comme coach. Et malheureusement pour vous, Marseille n’a pas l’argent pour faire venir Guardiola. »

Et quand on n’a pas d’argent, on n’a pas forcément plus d’idées.
MR





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.