« On doit moderniser le football français » / France / LFP / SOFOOT.com

[ad_1]

Les premières manœuvres.

Quelques minutes après son élection à la présidence de la LFP, Vincent Labrune s’est arrêté en conférence de presse, sans que les médias ne puissent lui poser de questions. « Je connais la complexité de la tache à l’égard de la situation du football français et de la crise qu’on traverse pour différentes raisons ces derniers temps » , a-t-il expliqué pour commencer.

L’ancien président de l’OM a surtout insisté sur l’importance pour le football français de retrouver une solidarité. « Il faut pacifier les relations entre les uns et les autres qui se sont distendues ces derniers mois, poursuit-il. J’espère qu’on aura des beaux jours devant nous pour moderniser le football français, parce qu’on doit moderniser le football français, on doit être en capacité de se réformer, on doit être en capacité de retrouver une compétitivité accrue sur la scène européenne. »

Ce nouveau virage devra cependant se prendre sans l’actuel directeur général exécutif, Didier Quillot, qui va prochainement quitter ses fonctions, comme l’a annoncé à Labrune : « Nous allons travailler dans les prochains jours à la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante. J’ai échangé ces derniers jours avec Didier Quillot et nous avons convenu, malgré son excellent bilan, qu’il cesserait sa mission. »

Une tête coupée, une.
JS



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.