« On nous appelle la mafia allemande » / Angleterre / Chelsea / SOFOOT.com

[ad_1]

Bleus de l’Est.

Un mercato XXL, avec comme têtes de gondole deux jeunes espoirs allemands : voilà les choix de Chelsea, cet été. Timo Werner puis Kai Havertz ont ainsi rejoint Antonio Rüdiger, dans un effectif des Blues à l’accent de plus en plus germanique. « Une connexion très allemande, s’est exclamé l’ancien buteur de Leipzig, dans Bild. En plus, il y a deux autres joueurs qui parlent allemand : Christian Pulisic, et Mateo Kovačić. Cela facilite l’intégration. Quand Toni, Kai et moi arrivons à Cobham (le centre d’entraînement, N.D.L.R.), les autres joueurs plaisantent : « Voici la mafia allemande. »  »

Un transfert à Chelsea qui s’est fait au détriment de Liverpool, et de Jürgen Klopp. « Je ne sais pas s’il a compris, dit encore Werner, à propos du technicien des Reds. Mais je devais prendre la meilleure décision pour moi. À Chelsea, je peux être titulaire de suite. Une opportunité que Mohamed Salah et Sadio Mané ont peut-être vue il y a quelques années, à Liverpool. Ils y sont aussi allés pour progresser, et finalement gagner la Premier League et la Ligue des champions. »

Pas de mafia de la Mersey, donc.
TB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.