« Quelle joie de pouvoir jouer tous les trois jours … / C1 / Gr. E / Chelsea-Rennes / SOFOOT.com



Une semaine de rêve.

En l’espace de trois jours, le Stade rennais va enchaîner deux déplacements prestigieux pour affronter Chelsea en Ligue des champions, puis le Paris Saint-Germain en Ligue 1. « On a présenté la semaine aux joueurs en disant qu’on avait deux matchs de C1, a expliqué Julien Stéphan à la veille de la rencontre face aux Blues. Demain, je ne veux surtout pas de décalage au niveau de la possession, il va falloir être meilleurs dans l’utilisation du ballon. Chelsea est aussi une équipe redoutable à la transition avec des joueurs qui prennent très bien la profondeur. Elle est capable d’être dangereuse en attaque placée, mais est aussi très forte dans la projection quand elle récupère le ballon. »

Comme les autres clubs engagés dans les compétitions européennes cette saison, le SRFC doit gérer l’enchaînement des matchs. Ce qui n’est pas un problème pour Stéphan : « On essaie de réfléchir à la meilleure manière de protéger les joueurs. Mais quelle joie de pouvoir jouer tous les trois jours, quelle joie de pouvoir faire son métier en cette période de confinement quand des personnes n’ont pas cette chance, et quelle joie de pouvoir s’exprimer dans une telle compétition européenne. C’est vrai que le calendrier est ramassé, cela pèse sur les organismes, mais on le savait et on ne peut pas se plaindre de cette difficulté. »

Pourvu que ça dure.
CG





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.