Álvaro raconte son calvaire / France / Marseille / SOFOOT.com



Le fin mot de l’histoire.

Dans une interview accordée au Mundo Deportivo, Álvaro est revenu sur les menaces qu’il avait subies suite aux accusations de racisme de Neymar. « J’ai compris ce que cela signifiait quand je suis arrivé à Marseille. Nous avons atterri et j’ai commencé à recevoir plus de deux millions de messages sur mon téléphone, je n’avais jamais vu un tel chiffre, avec toutes sortes de menaces, des messages dans d’autres langues… Je ne comprenais rien. Ils m’ont envoyé des photos des voitures que nous utilisions, ils disaient qu’ils allaient venir chez moi pour me tuer, il y a aussi eu des messages à mes parents avec leur magasin qui disaient qu’ils allaient les tuer aussi » , a-t-il témoigné.

Très touché par cette affaire, le défenseur de 30 ans a continué : « Au moment où j’ai appris cela, je n’ai pas dormi. La puissance médiatique de Neymar est très grande. Je pense que même lui ne sait pas de quoi il est capable. Le lendemain, mes parents étaient avec moi à cause de leur peur, la mienne et le besoin d’être ensemble. »

Vivement les retrouvailles…

JS





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.