City s’en sort, Liverpool dévore / League Cup / Tour 3 / Résumé / SOFOOT.com


Manchester City 2-1 Bournemouth

Buts : Delap (18e) et Foden (75e) pour Manchester City // Surridge (22e) pour Bournemouth

Pas si évident de gagner, quand la majorité des titulaires sont absents.

Opposé à Bournemouth en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue anglaise, le champion en titre de l’épreuve a galéré pour s’en sortir. Tout a pourtant bien commencé pour Manchester City, qui a ouvert le score avec une lucarne de Delap après deux grosses occasions ratées de Mahrez. Mais quelques secondes plus tard, Surridge a égalisé sur le seul tir de sa formation en première période.

Malgré une tentative pour Rodri et une possession de balle affolante, les Skyblues ont donc dû s’armer de patience. Centre de Torres, occasion de Mahrez… Jusqu’au caramel libérateur de Foden à un quart d’heure du terme, au rebond sur un poteau touché par l’Algérien. Mérité ? En tout cas, ce tremblement de filet intervient sur le premier tir cadré des Citizens dans le deuxième acte… Mais sur leur onzième frappe !

Laquelle permet, donc, aux soldats de Guardiola de continuer leur route.

Manchester City (3-4-3) : Steffen – Walker, García, Harwood-Bellis – Rodrigo, Doyle, Foden, Bernabé – Torres, Mahrez, Delap. Entraîneur : Guardiola.

Bournemouth (3-5-1-1) : Travers – Kelly, Ofoborh, Simpson – Smith, Rico, Billing, Gosling, Cook – Brooks – Surridge. Entraîneur : Tindall.

Lincoln 2-7 Liverpool

Buts : Edun (61e) et Montsma (67e) pour Lincoln // Shaqiri (9e), Minamino (18e et 46e), Jones (32e et 38e), Grujić (65e) et Origi (89e) pour Liverpool

Même avec une équipe B (voire C), Liverpool est injouable.

En déplacement à Lincoln pour le troisième tour de la League Cup, les Reds ont littéralement broyé leur adversaire. À la mi-temps, l’écart entre les deux formations étaient en effet de quatre buts. Shaqiri a amorcé le show d’un coup franc en pleine lunette, puis Minamino l’a imité d’un enroulé tout aussi joli en profitant d’une double erreur de relance. C’est ensuite Jones qui a brillé en s’offrant un doublé express sur des passes décisives d’Origi et d’Elliott, autant grâce à son excellente panoplie technique qu’à sa précision de frappe.

Question : comment remonter quatre pions en 45 minutes, lorsqu’on évolue en troisième division et qu’on affronte la meilleure équipe du pays ? Évidemment, les locaux n’ont pas trouvé la réponse et n’ont pu éviter l’élimination face à des joueurs portant un maillot absolument horrible pour la santé des yeux. Au contraire : malgré leur honneur sauvé par le pied d’Edun et la tête de Montsma (sur corner), ils ont même encaissé un nouveau caramel de Minamino juste après l’entracte et un autre de Grujić hors surface à la suite d’un mauvais renvoi. Ne manquait plus que le goal d’Origi servi par Minamo, pour boucler tout ça.

Niveau score, heureusement que Sadio Mané n’était pas là…

Lincoln (4-3-3) : Palmer – Bradley, Montsma, Eyoma, Melbourne – Bridcutt, Edun, Jones – Grant, Anderson, Scully. Entraîneur : Appleton.

Liverpool (4-3-3) : Adrian – N. Williams, R. Williams, Van Dijk, Tsimíkas – Grujić, Jones, Elliott – Shaqiri, Minamino, Origi. Entraîneur : Klopp.

FC





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.