Dortmund se vautre contre Augsbourg, Leverkusen et Leipzig se câlinent / Bundesliga / J2 / Résumé / SOFOOT.com

[ad_1]

Sensation lors de la deuxième journée de Bundesliga : emprunté, le Borussia Dortmund a concédé une défaite aussi éclatante que logique sur la pelouse d’Augsbourg (2-0), nouveau leader, alors que le Borussia Mönchengladbach a été accroché par l’Union Berlin (1-1). Dans le même temps, le Bayer Leverkusen et le RB Leipzig se sont entrechoqués (1-1).

Augsbourg 2-0 Borussia Dortmund

Buts : Uduokhai (40e) et Caligiuri (54e) pour Augsbourg.

10-4 : c’était le tarif infligé par le Borussia Dortmund à sa victime préférée – Augsbourg – la saison dernière. Mais cette fois la donne a changé et les intermittents du spectacle bavarois se sont transformés en féroces mercenaires aux dents longues. Du combat à outrance et de l’agressivité en veux-tu en-voilà : voilà comment on fait dévisser les jeunes ouailles de Lucien Favre, qui, elles, n’ont toujours pas résolu leurs problèmes sur coups de pied arrêtés défensifs. Felix Uduokhai ne s’est ainsi pas fait prier pour placer sa tête devant Manuel Akanji et ouvrir le score avant la pause, samedi (1-0, 40e).

Vexé, le BvB a ensuite mis les bouchées doubles pour tenter d’égaliser après l’entracte, mais le deuxième du dernier opus a laissé des espaces dans lesquels Daniel Caliguri a plongé pour doubler la mise (2-0, 54e), faisant au passage de Thomas Meunier sa chose. Les entrées de Julian Brandt ou de Reinier n’y changeront rien : Dortmund prend son premier coup de froid alors que l’automne point à peine le bout de son nez.

Bayer Leverkusen 1-1 RB Leipzig

Buts : Demirbay (20e) pour Leverkusen // Forsberg (14e) pour Leipzig.

Le Werkself n’a jamais gagné contre le RB Leipzig en Bundesliga, et ça s’est vu. Après un premier quart d’heure à oublier, lors duquel Emil Forsberg a mis les Roten Bullen aux commandes d’une sacrée patate du gauche, Leverkusen s’est révolté et Kerem Demirbay a attrapé la palme du plus beau but de la soirée. En confiance, les troupes de Peter Bosz en ont fait perdre leur latin aux Saxons, qui sont parvenus tant bien que mal à limiter les dégâts, comme sur ce poteau de Florian Wirtz à l’heure de jeu. Mais il faut toujours se méfier de l’eau qui dort, autrement dit d’un Christopher Nkunku entré en catimini, dont un coup franc a été magistralement repoussé par Lukáš Hrádecký. Les deux cadors en resteront là, et Julian Nagelsmann s’en contentera : son Leipzig a paru bien éprouvé ce samedi.

Borussia Mönchengladbach 1-1 Union Berlin

Buts : Thuram (56e) pour Gladbach // Schlotterbeck (80e) pour l’Union.

Qu’elle est pénible à jouer, cette équipe de l’Union Berlin. Les « Poulains » de Gladbach, deuxième meilleure équipe à domicile du championnat la saison dernière, peuvent en témoigner, eux qui n’ont réussi à se montrer dangereux que grâce à Alassane Pléa, frustré deux fois par le gardien adverse. Pas encore rodés et refroidis par la claque reçue contre Dortmund (0-3) la semaine dernière, les gars de Marco Rose se sont même faits secouer par des Berlinois en verve, qui ont fracassé la barre par l’intermédiaire de Sheraldo Becker. Heureusement qu’à Mönchengladbach, un Français en cache un autre. Translucide jusque-là, Marcus Thuram est sorti de sa boîte et a enfourné une tête peu avant l’heure de jeu. Mais Gladbach l’a ensuite joué beaucoup trop facile, et le jeune Nico Schlotterbeck (20 ans) a admirablement mis à profit sa première en Bundesliga : une remarquable tête en cloche plus tard, et voilà comment on met Gladbach sous cloche.

Mayence 1-4 VfB Stuttgart

Buts : Quaison (11e) pour Mayence // Wamangituka (42e), Didavi (62e), Kimovicz (80e), Kalajdzic (86e) pour Stuttgart.

Les fortes têtes ne sont pas celles que l’on croit. Alors que les caboches de Jean-Philippe Mateta et de Robin Quaison avaient permis aux locaux de prendre l’avantage, ce sont les braves de Stuttgart qui ont tiré leur épingle du jeu. Et de quelle manière ! Silas Wamangituka, l’ancienne pépite du Paris FC, s’est tout d’abord signalé d’un vrai geste de buteur pour égaliser, avant que le VfB ne fasse valoir son allant offensif pour en ajouter trois au compteur. Ça sent déjà le roussi pour l’entraîneur de Mayence, Achim Beierlorzer.

Arminia Bielefeld 1-0 FC Cologne

But : Edmundsson (77e) pour Bielefeld.

Pour l’histoire. Premier joueur des Îles Féroé à disputer un match de Bundesliga, Joan Simun Edmundsson restera aussi comme le premier buteur de son pays dans le championnat allemand. Tout ça en étant entré en jeu neuf minutes plus tôt et en permettant au promu Arminia Bielefeld de décrocher sa première victoire de la saison contre un Cologne très décevant.

  • Résultats et classement de Bundesliga

    Par Douglas de Graaf



  • [ad_2]

    Source link

    Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.