Il y a plus de cartons distribués dans les pays pauvres que dans les pays … / International / SOFOOT.com

[ad_1]

La fameuse corrélation PIB/carton.

Selon une thèse publiée ce jeudi par l’Observatoire du football, plus un pays est pauvre, plus on y distribue des biscottes. Pour arriver à cette conclusion, les auteurs ont épluché pendant cinq ans les matchs de première division dans 87 championnats. Et forcément, les Sud-Américains sortent du lot avec une moyenne de 5,44 jaunes et 0,39 rouge par rencontre.

« L’étude met en exergue d’importantes différences dans le nombre d’avertissements et d’expulsions selon les pays. Elle révèle également l’existence de corrélations significatives entre le taux de cartons par match et des indicateurs socio-économiques des Etats : produit intérieur brut, indice de développement humain, taux d’homicides et un indice de perception de la corruption, expliquent les auteurs avant de conclure. Ces résultats montrent que les rencontres de football se déroulent selon des dynamiques différentes en fonction du contexte social, économique, politique et culturel des pays dans lesquelles elles se jouent. Ils confirment le lien très étroit entre football et société et montrent l’importance de prendre en compte les spécificités des pays pour une analyse fine du jeu, même dans un contexte de mondialisation. »

Cyril Rool, l’exception qui confirme la règle.
TM



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.