La Belgique roule sur l’Islande, l’Angleterre cale au Danemark / Ligue des nations / Gr. B / SOFOOT.com

[ad_1]

Belgique 5-1 Islande

Buts : Witsel (13e), Batshuayi (17e, 68e), Mertens (50e) et Doku (80e) pour la Belgique // Friðjónsson (11e) pour l’Islande

Drôle de première pour Casteels et Doku.

Surtout pour le gardien belge, qui fêtait sa toute première cape à 28 ans, et qui a encaissé un but gag sur une chandelle a priori anodine de Samúel Friðjónsson. Tellement anodine qu’elle vient frapper sa barre transversale puis son poteau, avant de finir dans ses filets (0-1, 11e). Heureusement pour le portier de Wolfsbourg, ses coéquipiers se remettent vite dans le match. D’abord grâce à un but d’Axel Witsel, qui reprend un coup franc de Dries Mertens repoussé par Ögmundur Kristinsson (1-1, 13e). Puis moins de cinq minutes plus tard, sur une nouvelle frappe repoussée par le portier islandais et reprise sans souci par Michy Batshuayi (2-1, 17e).

Ces deux buts coup sur coup plombent les Islandais, qui ne touchent alors plus le ballon, subissent plus qu’il n’en faut, et craquent une troisième fois au retour de l’entracte, à la suite d’un but plein de malice de Mertens (3-1, 50e). Dans la foulée, la première de Casteels est définitivement gâchée quand il cède sa place à Mignolet après avoir reçu une manchette dans la tronche. Le gardien du FC Bruges n’aura pas grand-chose à faire, si ce n’est admirer la madjer de Batshuayi (4-1, 68e), et le pion de l’attaquant d’Anderlecht Jérémy Doku, qui célébrait lui aussi sa première sélection avec les Diables rouges (5-1, 80e).

Largement suffisant pour rendre jaloux Casteels.

Danemark 0-0 Angleterre

Étrange début de semaine pour les Three Lions après le scandale déclenché par Phil Foden et Mason Greenwood, tous deux exclus de la sélection pour avoir invité des femmes dans leur chambre d’hôtel après la victoire en Islande ce samedi (0-2). Également privé de Kyle Walker, suspendu après son rouge, Gareth Southgate avait mis en place une équipe expérimentale, notamment au milieu de terrain où Declan Rice, Conor Coady et Kalvin Phillips étaient alignés. Résultat, après une première heure de jeu moribonde, les Anglais n’ont frappé qu’une seule fois au but. Trop peu pour inquiéter une équipe danoise qui, pour changer, semble décidée à ne pas encaisser de but. Pour y remédier, Southgathe fait entrer Mason Mount à la place de Jadon Sancho, puis Jack Grealish en remplacement de Phillips. Mais rien n’y fait, et l’Angleterre repart de Copenhague avec un petit point décevant, laissant ainsi la Belgique prendre seule la tête de ce groupe B avec six points en deux matchs.
MR



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.