L’Agence mondiale antidopage s’excuse auprès de Mamadou Sakho / Angleterre / Crystal Palace / SOFOOT.com



Oups.

L’Agence mondiale antidopage reconnaît ses torts. Dans l’affaire l’opposant à Mamadou Sakho, l’instance vient de présenter ses excuses au défenseur français dans un jugement publié ce mercredi. Elle admet ainsi « des allégations diffamatoires » suite au test antidopage positif du joueur en 2016, qui avait finalement été blanchi. Reconnaissant que Sakho « a agi de bonne foi » , sans « l’intention d’obtenir un quelconque avantage » , l’AMA est d’ailleurs tombée d’accord avec la partie adverse au sujet du versement d’une « somme substantielle de dommages et intérêts » .

« Je me sens heureux. Heureux pour ma famille, pour tous mes amis, pour les gens qui m’ont entouré pendant ces années difficiles, a réagi Sakho dans des propos rapportés par The Guardian. Ce n’est pas facile quand vous êtes un athlète professionnel et que vous êtes accusé de dopage. C’est la pire chose qui puisse vous arriver. J’ai toujours cru en mes avocats, c’est mon équipe, mon groupe. Nous avons toujours dit que la vérité prendrait du temps à éclater et je suis heureux que l’AMA ait dit pardon. Maintenant, tout est derrière moi et je veux juste regarder vers l’avenir. »

Sans vagues à l’AMA.
QB





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.