L’Atalanta démonte Cagliari et passe en tête / Serie A / J3 / Atalanta-Cagliari (5-2) / SOFOOT.com

[ad_1]

Atalanta Bergame 5-2 Cagliari

Buts : Muriel (7e), Gómez (29e), Pašalić (37e), Zapata (42e) et Lammars (82e) pour la Dea // Godín (24e) et Galvão (52e) pour les Rossoblù

Une bête noire ? Quelle bête noire ?

Battue trois fois de suite à la maison par Cagliari, l’Atalanta Bergame n’a cette fois fait aucun cadeau à l’équipe sarde, repartie de Lombardie avec les valises bien pleines. Après en avoir collé quatre au Torino et quatre à la Lazio, la Dea a cette fois inscrit cinq pions pour terrasser l’équipe d’Eusebio Di Francesco (5-2). Pressés très haut dans les premières minutes, les hommes de Gian Piero Gasperini ont douché les belles intentions sardes dès leur première opportunité sur un contre conclu par un Luis Muriel à l’extrême limite du hors-jeu (1-0, 7e). Dominatrice mais surprise sur un corner de Marin coupé de la tête au premier poteau par Godín (1-1, 24e), l’Atalanta a ensuite plié l’affaire en treize minutes.

Rapidement repassée en tête grâce à une frappe superbe de Papu Gómez, trouvé à vingt mètres par Zapata (2-1, 29e), la Dea a tué le match grâce à un Pašalić servi sur un plateau par Gosens (3-1, 37e) et à Zapata, buteur tout en puissance avec l’aide du poteau droit (4-1, 42e). Première équipe à inscrire au moins quatre buts lors des trois premières journées de Serie A, l’Atalanta a longtemps galéré à inscrire le cinquième. La faute à Cragno, auteur de plusieurs parades en deuxième période au cours de laquelle João Pedro Galvão a réduit le score sur un centre de Lykogiánnis (4-2, 52e). L’ancien Ajaccien Matteo Tramoni, lui, a effectué ses débuts sous le maillot sarde. Mais Sam Lammers a fini par alourdir la marque, après un festival dans la surface adverse (5-2, 82e).

Trois matchs, trois victoires et déjà treize buts marqués : voilà donc l’Atalanta déjà en tête de la Serie A. Bon courage pour l’en déloger.

Atalanta (3-4-1-2) : Sportiello – Djimsiti, Palomino, Romero – Hateboer, De Roon, Pašalić, Gosens (Mojica, 73e) – Papu Gómez (Malinovskyi, 65e) – Zapata (Lammers, 65e), Muriel (Freuler, 73e). Entraîneur : Gian Piero Gasperini.

Cagliari (4-3-3) : Cragno – Zappa (Faragò, 85e), Walukiewicz, Godín (Klavan, 85e), Lykogiánnis – Nández, Marin (Tramoni, 66e), Rog – Sottil (Caligara, 78e), Simeone, Galvão (Pavoletti, 85e). Entraîneur : Eusebio Di Francesco.

  • Résultats et classement de Serie A
    SB



  • [ad_2]

    Source link

    Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.