L’Atlético se casse les dents sur le Lokomotiv / C1 / Gr. A / Lokomotiv-Atlético (1-1) / SOFOOT.com


Lokomotiv Moscou 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Miranchuk (24e) pour le Lokomotiv // Giménez (18e) pour l’Atlético

Cheminots et matelassiers dos à dos.

Vainqueur in extremis contre le RB Salzbourg grâce à un doublé de João Félix, l’Atlético de Madrid avait l’occasion de prendre trois nouveaux points ce mardi soir sur la pelouse du Lokomotiv Moscou. Mais contrairement à leur match contre le Bayer Munich, les Moscovites ont réussi à revenir dans la rencontre à la suite de l’ouverture du score adverse, avant de contenir les assauts madrilènes, et choper un point heureux au terme d’un match âpre (10 cartons jaunes), mais animé (1-1).


Peu habitués à faire le jeu, les Colchoneros ont d’abord peiné à contourner le bloc adverse, avant que José María Giménez n’ouvre le score de la tête, bien aidé par la lenteur de Guilherme (0-1, 18e). On pense que ce but va permettre aux visiteurs de contrer leurs adversaires, mais les joueurs de Diego Simeone ne vont même pas en avoir le temps, puisque sur un centre involontairement contré de la main par Herrera, les locaux ont obtenu un penalty qu’Alekseï Miranchuk a aisément transformé (1-1, 24e).

Cette égalisation réveille l’Atlético, et notamment Ángel Correa, dont la frappe a fracassé la barre transversale russe à la suite d’une talonnade bien sentie de Luis Suárez. Au retour des vestiaires, c’est Félix qui donne le ton, mais aussi des sueurs froides aux Russes, avant que Correa ne trouve une nouvelle fois la barre de Guilherme. Moins tranchants et moins créatifs en fin de rencontre, les Madrilènes n’arriveront pas à inscrire un pion mérité, perdant deux points importants pour la suite de leur campagne européenne.

Vivement la première titularisation de Geoffrey Kondogbia.

Lokomotiv Moscou (4-4-2) : Guilherme – Zhivoglyadov, Rajković, Murilo, Rybus, Zhivoglyadov – Ignatjev, Kulikov, Krychowiak, Miranchuk (Rybchinskiy, 89e) – Smolov (Zhemaletdinov, 64e) – Zé Luis. Entraîneur : Nikolić.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak – Trippier, Savić, Giménez, Renan Lodi – Correa (Lemar, 68e), H. Herrera, Saúl (Koke, 46e), M. Llorente (Vitolo, 68e, Töreira, 78e) – Suárez, João Felix. Entraîneur : Simeone.

  • Résultats et classements de la Ligue des champions
    MR





  • Source link

    Please follow and like us:

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.