Le Barça poursuivi en justice par Boca Juniors pour la signature de Ramos … / Espagne / Barcelone / SOFOOT.com

[ad_1]

Les avocats du Barça ne chôment décidément pas.

Au mois de février, le FC Barcelone a mis la main sur Santiago Ramos Mingo, défenseur de 18 ans, auparavant à Boca Juniors. Jusque-là, tout va bien. Sauf que le président du club argentin, Jorge Amor Ameal, dénonce la légalité de cette signature, affirmant que le joueur lui appartenait. « Nous lançons un procès contre Barcelone, parce que nous croyons que nous avons des droits. Pour nous, nous sommes le plus grand club du monde, a-t-il expliqué dans l’émission Pipí Cucú. Ce qui est arrivé est un scandale. Nous avons trouvé ce qu’ils ont fait de très mauvais goût. »

Le camp adverse réfute ces accusations selon Mundo Deportivo, qui écrit que « le club azulgrana est convaincu qu’il n’a commis aucune illégalité, puisque lorsqu’il a signé Ramos Mingo, le jeune central de 18 ans était libre de tout contrat. De plus, Ramos Mingo n’était pas non plus lié à Boca Juniors par un contrat professionnel, ce qui est essentiel pour pouvoir dénoncer un club devant la FIFA. […] Il n’avait pas de contrat professionnel écrit et ne recevait pas un seul euro de Boca » .

Après Pipí Cucú, panpan cucul ?
QB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.