Le Bayern pilonne Salzbourg / C1 / Gr. A / Salzbourg-Bayern Munich (2-6) / SOFOOT.com


Salzbourg 2-6 Bayern

Buts : Berisha (4e) et Okugawa (66e) pour Salzbourg // Lewandowski (21e sp et 87e) et Kristensen (44e, CSC), Boateng (78e), Sané (82e) et Hernandez (90e+2) pour le Bayern

Oui, jouer face au Bayern Munich peut s’avérer cruel : on peut tenir le match nul à la 78e minute, et finalement perdre par quatre buts d’écart.

Victorieux 6-2 face au RB Salzbourg, alors que le score était de 2-2 à moins d’un quart d’heure de la fin de la rencontre, les Munichois ont ainsi assuré un quatorzième succès d’affilée en Ligue des champions et s’installent seul en tête de leur groupe.

Pourtant, le score fleuve est trompeur. Car Salzbourg a fait son match. Ce sont d’ailleurs les Autrichiens qui ont ouvert le score très tôt grâce à Berisha (4e). Peut-être trop tôt. Car derrière, l’ogre munichois, piqué dans son orgueil, a eu le temps de s’énerver. Après quelques malices de la VAR (penalty invalidé puis but annulé), le Bayern est parvenu à égaliser par Lewandowski, puis à virer en tête juste avant la pause grâce à un une-deux d’école conclu par un Kristensen complice malheureux de la bande à Flick (44e).

Abattu, le RBS ? Pas du tout. Au contraire, les Autrichiens reviennent avec de belles intentions, et leur envie est récompensée à la 66e minute, quand Okugawa, tout juste lancé par Jesse Marsch, égalise. 2-2. Salzbourg croit alors à son exploit, et encore plus quand Okafor, trop soliste, fait chauffer les gants de Neuer (71e). Mais le train est passé et le dernier quart d’heure va être un véritable raz-de-marée bavarois.

Boateng ouvre les vannes à la 78e sur corner, puis c’est la déferlante. Sané rajoute son trait sur une friandise d’esthétisme (82e) avant que Lewandowski (87e) et Hernandez (90e+2) ne terminent de refaire le portrait de la bande de Jesse Marsch.

Salzbourg a été vaillant, mais comme d’habitude, à la fin, c’est le Bayern qui gagne.

Red Bull Salzbourg (4-4-2) :Stanković – Ulmer, Wober, Ramalho, Kristensen – Szoboszlai, Junuzović (Okugawa 65e), Camara, Mwepu – Koita (Okafor 65e), Berisha (Onguéné 75e) Entraîneur : Jesse Marsch

Bayern Munich (4-2-3-1) : Neuer – Hernandez, Alaba, Boateng, Pavard (Sarr 73e) – Tolisso (Martinez 73e), Kimmich – Coman, Müller (Douglas Costa 90e), Gnabry (Sané 73e)- Lewandowski (90e) Entraîneur : Hansi Flick

TD





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.