Le casse-tête des tests en Carabao Cup / Angleterre / Carabao Cup / SOFOOT.com



Après avoir lâché plus de 200 millions d’euros pour le mercato, Abramovitch n’est plus à ça près.

Le Daily Mail met ce mercredi le doigt sur un problème de taille posé par la Carabao Cup : si les clubs de Premier League appliquent un protocole sanitaire strict, quid des pensionnaires des divisions inférieures ? Le tabloïd révèle que les prochains tests obligatoires des clubs de Championship auront lieu après la trêve internationale d’octobre. Face au coût de ces contrôles, les équipes ne testeront pas davantage, comme l’indique une source d’un club : « Nous ne pouvons pas nous le permettre. Il n’était pas viable de payer entre 10 000 et 30 000 livres par semaine » .

De quoi donner quelques sueurs froides aux clubs de Premier League qui croiseraient des équipes de Championship, de League One ou de League Two. Pour prévenir le risque de se retrouver face à des joueurs potentiellement contaminés, le Daily Mail explique que les clubs de Premier League contactent les adversaires de niveau inférieur en amont afin de « déterminer les risques encourus par les joueurs et le personnel, puis s’entendent sur les tests à effectuer » . En mettant donc la main à la poche.

La santé n’a pas de prix.
QB





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.