Le Portugal coule la Croatie / Ligue des Nations / Gr. 3 / Portugal-Croatie (4-1) / SOFOOT.com

[ad_1]

Dominateur du début à la fin, le Portugal a largement dominé une toute petite Croatie pour cette première journée de la Ligue des Nations. Les Lusitaniens, qui s’en sont remis à João Cancelo, Diogo Jota, João Félix et André Silva pour battre un Dominik Livaković longtemps impérial, sont parés pour garder leur titre.

Portugal 4-1 Croatie

Buts : Cancelo (41e), Jota (58e), Félix (70e) et A. Silva (90e+4) pour le Portugal // Petkovic (90e+1) pour la Croatie.

Non, l’équipe de France n’était pas seule à jouer samedi soir. Pendant que les Bleus s’imposaient difficilement en Suède, les deux autres sélections du groupe 3 de la Ligue des Nations se faisaient face à l’Estádio do Dragão de Porto. Et quelle affiche sur le papier, entre d’un côté le Portugal, champion d’Europe en titre et vainqueur de la compétition la saison passée, et de l’autre la Croatie, finaliste du dernier Mondial en Russie. Sauf que d’affiche, il n’y a pas eu. La faute à des Croates complètement dépassés physiquement, techniquement et tactiquement par un adversaire ô combien impressionnant. Dominik Livaković a pourtant longtemps retardé l’échéance, mais a fini par craquer devant João Cancelo, Diogo Jota, João Félix et André Silva (4-1). Les Portugais affichent leurs ambitions.

Le virus Liva-Covid

À Porto, les deux formations débarquent chacune sur le pré avec des absents de marque. Pêle-mêle, Cristiano Ronaldo, Luka Modrić ou encore Ivan Rakitić ne figurent pas sur la feuille de match. Les deux milieux croates sont en effet laissés au repos pour ce rassemblement, ce qui profite notamment à Mario Pašalić, tandis que le quintuple Ballon d’or se remet d’une infection à l’orteil. La première alerte est pour Anthony Lopes, titulaire pour la huitième fois de sa carrière avec la Seleção, qui détourne une jolie frappe de Nikola Vlašić (2e). Ce sera la seule de la première mi-temps pour le portier lyonnais.
Car derrière, c’est surtout son homologue Dominik Livaković qui doit être au four et au moulin pour contenir les assauts perpétuels des joueurs de Fernando Santos. Le portier croate détourne d’abord une tentative de João Cancelo qui avait déboulé côté droit (19e), réalise ensuite une super manchette sur une reprise de Raphaël Guerreiro (23e), avant de dégoûter Pepe d’une double parade hallucinante sur corner (25e). Et même lorsque le gardien du Dinamo Zagreb est battu, il peut compter sur ses montants… par trois fois en dix minutes ! L’équerre repousse la frappe de João Félix (23e), le poteau gauche en fait de même sur une tête croisée de Diogo Jota (27e), avant d’être imité par le droit sur une tentative lointaine de Guerreiro (34e). Miraculeux !

Samba do Porto

Oui, mais le miracle ne peut pas durer éternellement. Juste avant la pause, Cancelo, arrivé une nouvelle fois comme une balle de son couloir, rentre intérieur et envoie une praline du gauche des vingt mètres, qui vient se loger dans la lucarne croate (1-0, 41e). Une ouverture du score amplement méritée et libératrice pour les lusitaniens, qui s’empressent d’enfoncer un peu plus les têtes croates sous l’eau au retour des vestiaires. Guerreiro allonge le jeu dans le dos de la défense à damier pour Diogo Jota, qui s’emmène le ballon et vient gagner son un-contre-un avec Livaković (2-0, 58e). À l’agonie totale face au collectif parfaitement huilé de leur adversaire, la Croatie voit les déboulés de la Seleção se multiplier sur son but et craque en toute logique une troisième fois sur une puissante frappe de João Félix à l’entrée de la surface, qui signe au passage son premier but en sélection (3-0, 70e). Sur un corner en toute fin de match, André Silva viendra même compléter l’addition (4-1, 90e+4). Et même si une petite erreur de Cancelo, profitant à l’entrant Bruno Petkovic (3-1, 90e+1) est venue très légèrement noircir un tableau parfaitement clair, le Portugal a déjà fait passer un message fort. Pas de doute : les joueurs de Fernando Santos sont prêts à conserver leur titre. Et qu’importe s’ils doivent le faire avec un nouveau maillot aussi affreux. Portugal (4-3-3) : Lopes – Cancelo, Pepe, Dias, Guerreiro – Moutinho (Oliveira, 82e), Pereira, Fernandes – Jota, Félix (A. Silva, 88e), B. Silva (Trincão, 78e). Sélectionneur : Fernando Santos.
Croatie (4-2-3-1) : Livaković – Jedvaj, Lovren, Vida, Barišić – Pašalić (Brozović, 61e), Kovačić – Brekalo (Perišić, 61e), Vlašić, Rebić – Kramarić (Petkovic, 74e). Sélectionneur : Zlatko Dalić.

Par Félix Barbé



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.