Les clubs allemands pas chauds pour libérer leurs internationaux / Allemagne / Borussia Dortmund / SOFOOT.com

[ad_1]

Enfin une raison valable de garder Thomas Müller au chaud.

Selon des révélations du magazine allemand Kicker, plusieurs clubs allemands flippent à l’idée d’envoyer leurs joueurs au charbon lors des trois prochains matchs de la Nationalmannschaft en octobre, comprenant notamment un déplacement en Ukraine, pays jugé zone à risque au Covid-19. Sebastian Kehl, le manager de l’équipe de Dortmund, a mis en garde les dirigeants allemands.

« Nous travaillons à des solutions, mais nous nous réservons le droit de ne pas mettre les joueurs à disposition, tant qu’il n’y aura pas une règle qui permettra de les faire jouer immédiatement à leur retour. » Le BvB n’est pas le seul club à se ronger les ongles, puisque c’est « aussi ce que pensent les dirigeants du FC Bayern et du RB Leipzig » . La réponse de la fédé’ est venue d’Olivier Bierhoff, directeur de la DFB : « Nous allons rester là-bas en cercle fermé. » Au programme, un aller-retour à Kiev de moins de 36 heures, sans aucun contact avec le monde extérieur, en dehors du match.

La fameuse théorie de la bulle.
TM



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.