Les notes de Real Madrid-Inter / C1 / Gr. B / Real Madrid-Inter (3-2) / SOFOOT.com


Mauvais élèves inattendus de ce groupe B, le Real Madrid et l’Internazionale nous ont offert un superbe match de football qui a accouché, assez logiquement, d’une victoire spectaculaire des Merengue (3-2). Côté valeurs sûres, Ramos a marqué de la tête, Benzema a été brillant, Lautaro Martínez a été décisif et Arturo Vidal a mis des taquets. Côté déceptions, Hazard a été transparent, Hakimi dépassé et Lucas Vázquez un peu perdu.


Modififié

Ils ont été à la hauteur de l’affiche

Sergio Ramos

Donner une note

Sa tête décroisée sur corner est l’équivalent de ce qu’était le crochet-frappe enroulée de Robben. Captain Sergio compte désormais 100 buts avec le Real, et c’est juste énorme. Statistiques toujours, il compte 14 buts en C1, soit 7 de plus qu’Eden Hazard.

Karim Benzema

Donner une note

Lorsqu’il raccrochera les crampons, Karim Benzema fera sans doute un formidable entraîneur. Mais vu la forme qu’il tient encore, à 32 ans, ce n’est a priori pas pour tout de suite. Aurait pu s’offrir un doublé en fin de match, mais on ne lui en tiendra pas rigueur.

Marco Asensio

Donner une note

Revoir ce joueur en pleine possession de ses moyens est l’un des rares plaisirs de 2020. Toujours juste dans l’organisation du jeu et impeccable techniquement.

Federico Valverde

Donner une note

Un peu maladroit dans la finition (7e, 22e), mais beaucoup trop chaud sur tout le reste. Au moins, quand Kroos quittera le Real, on ne sera pas dépaysé.

Ferland Mendy

Donner une note

Si vous cherchiez Achraf Hakimi ce soir, il était délicatement rangé dans la poche arrière gauche de Ferland. Juste entre le larfeuille et les clés.

Lautaro Martínez

Donner une note

Bien seul devant, mais il a su profiter de la moindre opportunité. Finalement, ça fait un but et une passe dé pour El Toro, à qui Romelu Lukaku n’a a priori pas trop manqué.

Ils ont soufflé le chaud, mais surtout le froid

Arturo Vidal

Donner une note

Sa première période ressemblait plus à des MMA qu’à du football. Une avant-dernière passe délicieuse sur l’égalisation interiste (68e), ceci dit.

Nicolò Barella

Donner une note

Un match un peu compliqué à jauger. Parce qu’il a été bien pris par le milieu madrilène, touché très peu de ballons et pris énormément de taquets, mais aussi parce que sa passe décisive sur l’ouverture du score de Lautaro a suffi à rappeler son immense talent. La moyenne pour lui.

Achraf Hakimi

Donner une note

Si vous le cherchiez, il était délicatement rangé dans la poche arrière gauche de Ferland. Juste entre le larfeuille et les clés. Passeur décisif pour Karim Benzema, il avait visiblement oublié qu’il ne jouait plus au Real.

Eden Hazard

Donner une note

Halloween était le 31 octobre, mais c’est ce mardi qu’Eden avait décidé d’enfiler son costume de fantôme.

Lucas Vázquez

Donner une note

De bonnes montées, mais globalement à la rue sur son côté droit. Nicolas Dupont-Aignan.

Par Alexandre Aflalo





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.