L’Espagne en balade contre l’Ukraine / Ligue des nations / Espagne-Ukraine (4-0) / SOFOOT.com

[ad_1]

Espagne 4-0 Ukraine

Buts : Ramos (3e sp et 28e), Fati (32e) et Torres (84e) pour l’Espagne

Deux ans.

C’est l’âge qu’avait Ansu Fati lors de la première sélection de Sergio Ramos avec la Roja. Quinze années plus tard, les deux hommes sont réunis sous la même tunique et ont porté l’Espagne lors de sa victoire tranquille face à l’Ukraine en Ligue des nations à l’Alfredo di Stéfano Stadium de Madrid (4-0).


C’est d’abord le plus jeune des deux qui s’est illustré, avec un petit pont sur le pauvre Oleksandr Tymchyk avant de se faire tacler par Kryvtsov dans la surface. Une aubaine pour Sergio Ramos, qui ne tremble que très rarement dans l’exercice (1-0, 3e). Non content d’égaler le record de buts en sélection pour un défenseur détenu jusque-là par l’Argentin Daniel Passarella, le capitaine de la Roja s’est offert un doublé quelques minutes plus tard d’une superbe tête croisée lobée (2-0, 28e) pour être seul recordman avec 23 réalisations. Intenable sur son couloir gauche, Ansu Fati, lui, s’est amusé avec la défense ukrainienne et aurait même pu claquer un retourné si Kryvtsov n’avait pas eu la bonne idée de se mettre sur la ligne. Tant pis, l’ailier du Barça s’est vengé dans la foulée après un enchaînement crochet-frappe enroulé du droit pour devenir à 17 ans et 311 jours le plus jeune buteur de la sélection espagnole (3-0, 32e).

La seconde période sera du même acabit, avec une Ukraine incapable d’aligner trois passes ou de rendre visite à De Gea contre une Espagne qui contrôle le ballon en combinant bien, tout en envoyant des pralines vers le but d’Andriy Pyatov. Et alors que le portier ukrainien pense avoir gardé sa cage inviolée en seconde période, le nouveau joujou de Pep Guardiola à Manchester City, Ferrán Torres, est au rebond offensif pour alourdir encore un peu plus la marque (4-0, 84e).

Avec cette victoire, l’Espagne prend la tête de ce groupe 4 devant… l’Ukraine.


Espagne (4-3-3) : De Gea – Navas, Ramos (García, 60e), Pau Torres, Reguilón – Rodri (Oscar, 69e), Thiago, Merino – Ansu Fati, Gerard Moreno (Torres, 74e), Olmo. Entraîneur : Luis Enrique.

Ukraine (4-2-3-1) : Pyatov – Tymchyk, Matviyenko, Kryvtsov, Mykhaylichenko – Kharatin (Sydorchuk, 63e), Malinovsky – Zinchenko, Yarmolenko (Kovalenko, 79e), Yaremchuk – Marlos (Tsygankov, 55e). Entraîneur : Andriy Shevchenko.
SO



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.