Lille en tête, Niane en fête, Monaco s’arrête / Ligue 1 / J6 / Résumé / SOFOOT.com


En attendant le match de Rennes, Lille s’est permis de récupérer le trône après sa victoire à Strasbourg. Pendant ce temps-là, Brest a créé la surprise en dominant Monaco sur le plus petit des scores, et Bordeaux a maîtrisé un faible Dijon. Mais la performance de la journée est à mettre au crédit de Niane, qui s’est offert un triplé et a guidé Metz vers le succès contre Lorient.

Bordeaux 3-0 Dijon

Buts : Oudin (11e), Kalu (29e) et Bašić (89e)

Une demi-heure, et le tour est joué. Face à un bien faible Dijon, Bordeaux prend la main aussi facilement que rapidement avec l’ouverture du score d’Oudin sur coup franc et le break d’un Kalu embarqué dans une série de dribbles. Maja loupe ensuite le coche, mais les Girondins – peu inquiétés – s’en sortent aisément pour retrouver la victoire après trois journées disputées au ralenti. Ralenti toujours d’actualité pour la lanterne rouge, un seul point en cinq rencontres (et qui s’en mange un dernier signé Bašić, en contre). C’est peu, très peu…

La note du match : 13/20, comme le nombre de buts encaissés par Dijon depuis le début du championnat.

Metz 3-1 Lorient

Buts : Niane (43e, 60e et 63e) pour Metz // Hamel (36e) pour Lorient

Qu’on se le dise, Niane est prêt à définitivement faire oublier Diallo. Celui-ci, attaquant indispensable à Metz la saison dernière, mais sur le départ (vers Sheffield, en échange de quinze millions d’euros ?), est en ce moment parfaitement suppléé par son « remplaçant » naturel qui provoque un penalty juste avant la mi-temps et le transforme dans la foulée. Bonne idée, vu que les Grenats sont menés depuis moins de dix minutes à la suite du coup de casque d’Hamel sur un coup franc de Monconduit. Sauf que le Sénégalais ne s’arrête pas là, et renverse carrément les Merlus d’un exploit personnel suivi d’une tête décroisée trompant Nardi. Fini de rigoler !

La note du match : 6/10, comme le nombre de réalisations de Niane, contre trois sur l’intégralité du dernier exercice.

Strasbourg 0-3 Lille

Buts : Çelik (21e), Sanches (54e) et Yılmaz (67e)

Le dauphin ne s’arrête plus… et passe même provisoirement en tête, avant le match du Stade rennais. Car sur le terrain de Strasbourg, Lille fait vite la différence. Pas attaqué, Çelik balance en effet un superbe missile en lunette alors que son LOSC n’est pas au mieux. Dominés par de dangereux Alsaciens qui se procurent de bonnes occasions, les visiteurs récupèrent tout de même les trois unités et creusent même l’écart par un Sanches têtu (bon boulot de David, sur le coup). Terminé ? « Non » , répond Yılmaz, lancé en profondeur par Bamba pour le 3-0. Voilà les Dogues qui posent leurs fesses sur le trône, pendant que le Racing se morfond à la dix-huitième place. Laquelle n’est pas franchement méritée, malgré l’ampleur du résultat…

La note du match : 9/10, comme le nombre de matchs sans défaite de Lille en championnat (dont sept succès, et autant de clean-sheets).

Brest 1-0 Monaco

But : Faivre (8e)

Elle est là, la surprise française du dimanche. Malgré des situations en faveur de Monaco (Martins, Diop, Biancone…), Brest rentre aux vestiaires avec un but d’avance après avoir pris les hommes de la Principauté à la gorge. Parce que ces derniers n’ont visiblement pas terminé leur cuisse de poulet, quand Faivre profite de l’erreur de Badiashile pour faire vibrer les filets de Lecomte. L’ex du Rocher brise son ancien caillou, et fait donc couler quelques larmes (malgré la pression de l’ASM). Pas en Bretagne, où la neuvième position est une réalité.

La note du match : 4/10, comme le nombre de matchs professionnels disputés par Faivre avec l’ASM avant son départ dans le Finistère.

Par Florian Cadu





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.