Lille sauve l’honneur de la patrie à Prague / C3 / Sparta Prague-Lille (1-4) / SOFOOT.com


Sur la pelouse d’un Sparta Prague rapidement réduit à dix, Lille a fait le job ce jeudi soir (1-4). Seul club français à s’imposer en coupe d’Europe cette semaine, le LOSC, porté par un immense Yazıcı, a ainsi prolongé sur la scène européenne son début de saison quasi parfait.

Sparta Prague 1-4 Lille

Buts : Dočkal (46e) pour les Rudí // Yazıcı (45e, 60e et 75e) et Ikoné (66e) pour les Dogues.

Un cachou dans la lulu, une tête piquée et un but plein d’opportunisme au sortir d’une perte de balle tchèque aux abords de la surface : en trois actions, Yusuf Yazıcı, grand bonhomme lillois de la soirée, a non seulement conforté Christophe Galtier dans son choix de revoir ses plans et de le titulariser. Mais aussi pulvérisé son maigre total de buts de la saison passée (1), pallié à l’inefficacité tenace de Jonathan David, mis définitivement derrière lui sa grave blessure de l’an dernier et porté le LOSC vers un succès logique sur la pelouse du Sparta Prague ce jeudi soir (1-4). Le premier depuis treize match pour un club français sur la scène européenne.

David et Ikoné en éclaireurs

Désireux d’entretenir la dynamique du début de saison et du derby de dimanche, Christophe Galtier change contre toute attente de programme. Du onze ayant désossé Lens, seuls cinq joueurs de champ sont ainsi reconduits. Ce qui ne change pas en revanche, c’est ce 4-4-2 des familles, la maladresse chronique de Jonathan David, incapable de cadrer dans les six mètres sur ce centre de la droite de Pied (1re), et l’allant nordiste, symbolisé par ces quatre frappes dans les 120 premières secondes. Dont trois pour le seul Ikoné, systématiquement contré dans la surface sur ces services en retrait de David et Soumaré et cette ouverture de Xeka.
Après quelques minutes à canarder la cage tchèque en vain, les Dogues reprennent leur plan de jeu préféré : laisser le cuir à l’adversaire pour mieux l’ouvrir en contre. Un schéma proche de payer sur ce ballon en profondeur mal emmené par Ikoné (18e), et rapidement fatal à Krejčí, coupable d’avoir brisé l’élan de David et logiquement exclu (23e). Supériorité numérique dont le LOSC, déjà proche d’ouvrir le score par Xeka (36e) finit par profiter au buzzer, sur une récupération haute conclue par Yazıcı, dont le pruneau du gauche à vingt mètres se fiche dans la lunette droite de Milan Heča (0-1, 45e).

Yazıcı, tête de Turc

Joie de courte durée pour Lille, cueilli dès le retour des vestiaires par Dočkal (1-1, 46e), servi sur un plateau par Hložek, décisif sur son premier ballon. Pris en défaut dans le jeu pour la première fois de la saison, les Nordistes répliquent illico, mais David gâche à bout portant un nouveau caviar de Yazıcı (53e), pourri par les Tchèques après cette action litigieuse. Le numéro 9 lillois ne veut pas marquer ? Pas grave, Yazıcı s’occupe de tout, comme sur cette superbe action collective où il décale Bradarić, échappe à l’arrière-garde des Rudí et convertit au second poteau la galette du Croate (1-2, 60e).
De quoi filer des maux de tête à Christophe Galtier, quatre jours après son entrée en jeu décisive contre Lens. Mais pas de quoi rassasier le LOSC, qui ajoute deux nouveaux pions. L’un par Ikoné (également remplaçant et buteur dimanche), parfaitement lancé par Soumaré (1-3, 66e). L’autre par… Yazıcı, qui intercepte une passe mal assurée d’Hanousek et enroule dans le but déserté par Heča (1-4, 75e). Ne manque qu’un but pour égaler la plus large victoire lilloise à l’extérieur en coupe d’Europe, record établi en 2009 à… Prague, sur le terrain du Slavia (1-5). Il ne viendra pas. Le LOSC, premier leader de ce groupe H, s’en contentera.
Sparta Prague (4-3-3) : Heča – Sáček (Vitík, 90e), Lischka, Krejčí, Hanousek (Minchev, 90e) – Travnik (Karabec, 78e), Dočkal, Pavelka – Vindheim, Julis (Hložek, 46e), Moberg-Karlsson. Entraîneur : Václav Kotal.

LOSC (4-4-2) : Maignan – Pied, Fonte, Botman (Soumaoro, 78e), Bradarić (Reinildo, 63e) – Yazıcı (Weah, 80e), Soumaré, Xeka, Bamba (Luiz Araújo, 78e) – Ikoné, David (Yılmaz, 63e). Entraîneur : Christophe Galtier.

  • Résultats et classement de la Ligue Europa

    Par Simon Butel





  • Source link

    Please follow and like us:

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.