Marseille éteint Bordeaux / Ligue 1 / J7 / Marseille-Bordeaux (3-1) / SOFOOT.com


Grâce à ses gauchers, l’Olympique de Marseille s’est imposée face aux Girondins de Bordeaux (3-1) après une rencontre maîtrisée de bout en bout. C’est le premier succès de la saison de l’OM, au Vélodrome.

Marseille 3-1 Bordeaux

Buts : Thauvin (5e), Amavi (54e) et Pablo CSC (61e) pour l’OM // Maja (83e) pour Bordeaux

Diego Maradona, Lionel Messi, Rafael Nadal, Ayrton Senna, Jonny Wilkinson, Ludwig van Beethoven, David Bowie, Jimi Hendrix, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Charlie Chaplin, Scarlett Johansson… Ce n’est pas une nouveauté, tous les plus grands artistes de ce monde sont gauchers. Et ce Marseille-Bordeaux est venu le rappeler. Avec, d’un côté, les passes soyeuses de Michaël Cuisance, la frappe enroulée de Florian Thauvin, la débauche d’énergie de Jordan Amavi ou la solidité défensive de Duje Ćaleta-Car. De l’autre, le retour du génial Hatem Ben Arfa et la frappe puissante de Toma Bašić. Avec plus de gauchers dans leur équipe, l’OM s’impose donc logiquement pour la première fois de la saison au Vélodrome (3-1).

Flotov 1, Costil 1

Tout juste arrivé en prêt du Bayern Munich, Michaël Cuisance est aligné en pointe haute du milieu en losange marseillais. C’est donc avec deux pattes gauches que l’OM part à l’assaut du but bordelais et à ce petit jeu, c’est toujours celle de Florian Thauvin qui est la plus belle. En témoigne cette spéciale frappe enroulée du gauche depuis l’entrée de la surface, qui se dirige dans la lucarne droite d’un Benoît Costil battu (1-0, 5e). Patte gauche toujours, quelques minutes après l’ouverture du score, Jordan Amavi s’offre un sprint boltesque sur son couloir avant de voir Youssouf Sabaly lui rentrer dedans dans la surface de réparation. Une aubaine, pour Florian Thauvin ? Non, puisque Benoît Costil rappelle qu’il est le meilleur portier dans l’exercice depuis 2011/2012 dans les cinq grands championnats en détournant le penalty du champion du monde (13e).
Solide défensivement, l’OM maîtrise la rencontre et tente de museler un Hatem Ben Arfa bien en jambes pour sa première avec Bordeaux. L’ancien Marseillais va même penser égaliser, avant de voir son but être refusé pour hors-jeu (16e). Un coup de pression qui sera seulement suivi d’une frappe en première intention de Toma Bašić, bien repoussée par Steve Mandanda (23e). Tandis que Benoît Costil ne se fera pas avoir deux fois par la spéciale de Florian Thauvin, contrairement à sa défense (29e).

Air Jordan

La seconde période sera finalement du même acabit que la première, avec les mêmes acteurs. À la différence près que Florian Thauvin est désormais second rôle, tandis que Jordan Amavi tient le rôle principal. Preuve en est avec ce coup franc de Flotov déposé au premier poteau sur le crâne du latéral gauche, qui envoie une superbe tête lobée (2-0, 54e). Avant de mettre le but du KO, bien aidé par Pablo qui prend très à cœur son rôle de figurant (3-0, 63e). En face, Toma Bašić n’a quant à lui pas changé de personnage. Il a gardé celui qui met des mines du gauche, stoppées par Steve Mandanda des deux points (71e). Arrivé en cours de tournage, Josh Maja – droitier – a compris le film dans lequel il a mis les pieds en battant Steve Mandanda du gauche pour l’honneur (3-1, 83e). Avec cette victoire, l’Olympique de Marseille met fin à une vilaine série de quatre matchs sans victoire et grimpe à la cinquième place de Ligue 1. Grâce à ses gauchers, bien sûr. Marseille (4-4-2) : Mandanda – Sakai, Álvaro, Ćaleta-Car (Germain, 86e), Amavi – Rongier (Strootman, 86e), Kamara, Sanson, Cuisance (Gueye, 74e) – Thauvin (Aké, 78e), Benedetto (Henrique, 86e). Entraîneur : André Villas-Boas.

Bordeaux (4-2-3-1) : Costil – Sabaly, Baysse, Pablo, Benito (Poundje, 66e) – Otávio, Bašić – Ben Arfa (Hwang, 66e), Adli (Maja, 66e), Oudin (Zerkane, 71e) – De Préville (Briand, 71e). Entraîneur : Jean-Louis Gasset.

Par Steven Oliveira





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.