Moise Kean, bien plus qu’un supersub / C1 / Gr.H / Istanbul Basaksehir-PSG (0-2) / SOFOOT.com


Annoncé comme doublure de Mauro Icardi, Moise Kean a prouvé avec son doublé sur la pelouse d’Istanbul Basaksehir (0-2) qu’il n’était pas venur à Paris pour rester assis au chaud sur le banc. Et qu’il avait le même sens du but que l’Argentin.

Moise Kean le sait mieux que quiconque, tout va très très vite dans le football. Annoncé comme une future pépite après ses débuts à 16 ans avec la Juventus, l’attaquant italien est ensuite devenu un pestiféré lors de son passage à Everton où il ne plantait pas le moindre pion. Ne faisant parler de lui que pour des histoires de soirées privées en plein confinement. Une trajectoire qui s’est vu s’inverser depuis son arrivée en prêt à Paris. Discret lors de ses deux premières rencontres contre Nîmes et Manchester United, Moise Kean a depuis enchaîné deux doublés. Un premier contre Dijon (4-0) et un second ce mercredi soir face à Istanbul Basaksehir (0-2). Deux buts qui permettent au Paris Saint-Germain de s’extirper d’un bourbier qui avait tout d’un piège et de respirer un peu mieux après avoir débuté la campagne européenne par une défaite face aux Red Devils. De quoi rappeler que l’Italien a une histoire particulière avec la C1, lui qui est devenu le premier joueur né dans les années 2000 à faire ses débuts dans la compétition. Et tant pis si derrière d’autres joueurs issus de la génération Z ont fait des choses bien plus grandes que lui.

Et Moise ouvra Istanbul en deux

Ce serait mentir que de dire que Moise Kean a livré une prestation XXL face à Basaksehir. Comme ses coéquipiers, l’Italien a longtemps enchaîné les erreurs techniques, quand il ne se cachait pas dans la poche du vétéran Martin Škrtel. Sauf que Moise Kean est un numéro 9 comme il l’explique très bien : « Mon poste de prédilection ? Marquer des buts ! » Et il doit donc être jugé sur son efficacité face au but. Et de ce côté là, l’ancien du Hellas Vérone a été irréprochable. Que ce soit sur ce corner de Kylian Mbappé qu’il catapulte de la tête au fond des filets. Comme sur cet enchaînement contrôle orienté-demi volée dans la surface de réparation. Chirurgical. Et finalement voilà que Moise Kean semble être la seule éclaircie parisienne – avec celles que tout le monde connaît comme le retour en force de Presnel Kimpembe et l’assurance de Keylor Navas – après une rencontre où le jeu aura été, une nouvelle fois, absent. Sans parler de la blessure de Neymar, l’entêtement de Thomas Tuchel a mettre Marquinhos au milieu et Danilo – qui aura été plutôt bon – en défense et la panne offensive de Kylian Mbappé qui n’a plus marqué en Ligue des Champions depuis le 11 décembre 2019 et la réception de Galatasaray (5-0).

Et Mauro Icardi dans tout ça ?

Dans son canapé parisien, Mauro Icardi a pu assister – à moins qu’il ait préféré regarder l’allocution d’Emmanuel Macron – au doublé de son coéquipier. Absent depuis le début du mois d’octobre en raison d’une blessure au genou, l’Argentin devrait être de retour pour le déplacement à Leipzig lors de la prochaine journée de Ligue des Champions. La question est désormais de savoir dans quel rôle ? Dans celui de titulaire qu’il mérite après une première partie de saison dernière tonitruante ? Ou alors dans celui de supersub qui colle plus à sa forme actuelle, Icardi n’ayant inscrit que deux buts depuis le début de saison. Et si Thomas Tuchel n’a pas hésité à préférer Eric Maxim Choupo-Moting à l’Argentin durant le Final 8 à Lisbonne, il n’est pas interdit de penser qu’il pourrait aussi placer Moise Kean devant dans la hiérarchie. Même si la déclaration de l’entraîneur allemand après la victoire à Dijon semblait tendre vers le contraire : « C’était difficile contre Manchester car c’est une équipe d’une autre qualité mais il a montré qu’il pouvait aider sur ce niveau là. On ne peut pas en attendre trop de Kean. » L’Italien a pourtant montré face à Basaksehir qu’il pouvait aussi planter des buts à des défenses plus solides que celle du dernier de Ligue 1.

Par Steven Oliveira





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.