Mourinho, Messi et le fair-play financier / Angleterre / Tottenham / SOFOOT.com

[ad_1]

Le Mou n’en démord pas.

Déjà très critique envers Manchester City après que les Skyblues ont été blanchis par le TAS concernant leur exclusion de la Ligue des champions par l’UEFA, José Mourinho en a remis une couche. L’entraîneur de Tottenham a saisi l’opportunité laissée par la situation de Lionel Messi pour envoyer une nouvelle pique à ses concurrents anglais. Car si la Pulga ne bougera pas cet été, la question d’un départ pourrait se poser dans un an, à l’expiration de son contrat.

« À Tottenham, nous respectons le fair-play financier. Il ne peut aller que dans une équipe qui ne le respecte pas, donc ce n’est sûrement pas Tottenham » , a lancé le Special One dans un entretien à JOE. S’il ne sera plus nécessaire de payer la clause libératoire de 700 millions d’euros de l’Argentin en 2021, son salaire pharaonique devrait en effet décourager plus d’un prétendant.

Messi pour rien.
TB



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.