Nice et Lille en bonne compagnie, les gros plutôt protégés / Europa League / Tirage / SOFOOT.com


Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue Europa a offert à Nice et Lille deux groupes aussi relevés qu’ouverts. Pour tout connaître du tirage au sort de la C3, c’est ici.

Groupe H : Lille prend des historiques

Après un passage éclair en C1 la saison dernière, les Lillois retrouvent la Ligue Europa et un tableau relevé d’entrée. Les coéquipiers de Jonathan Ikoné devront se farcir les Écossais du Celtic Glasgow, les Tchèques du Sparta Prague et surtout les Italiens de l’AC Milan dans un groupe H qui a bel allure. Un groupe qui aurait été encore peut-être un poil plus beau encore si les supporters lillois avaient pu s’envoyer les déplacements. Mais en attendant, le LOSC garde ses chances de qualif’ et a surtout un joli programme européen à venir.
L’anecdote pour briller en société : Les Nordistes ont sans aucun doute en tête ce déplacement à San Siro, en 2006, où Peter Odemwingie et Kader Keita avaient offert une qualification historique au club pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. En face, même si les Milanais étaient décimés, il y avait Carlo Ancelotti sur le banc, mais aussi Andrea Pirlo et Yoan Gourcuff au milieu de terrain chez les Rossoneri. C’était un autre temps, mais cela sert aussi à ça, un pedigree européen.

Groupe C : Malgré le Bayer et le Slavia, Nice a sa chance

Placé dans le groupe C, les Aiglons devront réussir à se faire une place au soleil entre les Allemands du Bayer Leverkusen, les séduisants Tchèques du Slavia Prague et les Israëliens de l’Hapoël Beer-Sheva. Un tirage pas évident, mais qui ne condamne pas non plus d’entrée les Niçois. Pour cela, il faudra s’inspirer de la performance réalisée lors de la saison 2017-2018, année où l’OGC Nice avait atteint les seizièmes de finales de la compétition. Ce sera sûrement un peu plus compliqué, mais les hommes de Patrick Vieira ont le devoir d’y croire.
L’anecdote pour briller en société : Les Niçois vont devoir surveiller comme le lait sur le feu Gaëtan Varenne, l’unes des flèches de l’Hapoël Beer-Sheva. Pourquoi ? Eh bien parce qu’à 30 ans, la fine gâchette née au Puy-en-Velay et passée par le Sporting Club de Bastia aura à coeur de faire vaciller les compères de Kasper Dolberg. Même s’il n’a pas encore ouvert son compteur cette saison, la prudence est de mise.

La Roma, Arsenal et Tottenham globalement épargnés

Dans le groupe A, la Roma n’aura pas le droit de se louper en compagnie des Young Boys Berne, du CFR Cluj et du CSKA Sofia. Même constat pour Arsenal, tête d’affiche du groupe B, qui aura le champ libre en compagnie du Rapid Vienne, de Molde et des Irlandais de Dundalk. Enfin, du côté du groupe J, Tottenham devra se méfier de Ludogorets et surtout des Autrichiens de LASK pour ne pas vivre une campagne mouvementée.

L’affiche que l’on attend : Napoli – Real Sociedad

Véritable choc du groupe F, l’affrontement entre les joueurs de Gennaro Gattuso et ceux d’Imanol Alguacil promet de faire des étincelles. Le genre de duel au sommet qui permet de réunir, dans un même match, Lorenzo Insigne, Dries Mertens ou Victor Osimhen d’un côté, Mikal Oyarzabal, David Sila et Adnan Januzaj de l’autre. Quoi qu’il se passe, une chose est sûre : le football fera la fête ce soir-là.

Le groupe pour ceux qui aiment vraiment l’Europa League : Le groupe L

Outre le fait d’arriver jusqu’au dernier groupe, le L, pour trouver ce melting-pot incroyable, voir les Belges de La Gantoise se retrouver avec les Serbes de l’Etoile Rouge de Belgrade, les Allemands d’Hoffenheim et les Tchèques du Slovan Liberec donnera forcément des envies aux puristes. S’il y a bien une antithèse de la Ligue des Champions – où l’on retrouve bien souvent les mêmes affiches -, avec un niveau footballistique plus que correct, c’est bien cette poule L.

Le tirage complet

Par Andrea Chazy





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.