Paris digère la salade niçoise / Ligue 1 / J4 / Nice-PSG (0-3) / SOFOOT.com

[ad_1]

Grâce à ses cadres (Keylor Navas, Marquinhos, Kylian Mbappé et Ángel Di María), le Paris Saint-Germain s’impose avec la manière à Nice (0-3). Sans Neymar, le PSG poursuit sa marche en avant et enchaîne avec une deuxième victoire.


Modififié

OGC Nice 0-3 Paris SG

Buts : Mbappé (37e sp), Di María (45+1e) et Marquinhos (66e)

La justice est parfois lente, très lente à se mettre en place. Dans l’attente d’une prochaine sanction suite à son crachat adressé à Álvaro González lors du dernier Classique, Ángel Di María a profité de ce vide juridique pour se mettre en action à l’Allianz Riviera. Une aubaine pour le Paris Saint-Germain, puisque l’Argentin est à la conclusion du deuxième but des siens juste avant la mi-temps. Un but qui vient mettre un gros coup dans l’estomac du suspense, et lance les Parisiens vers leur deuxième succès consécutif en Ligue 1 2020-2021. Doucement mais sûrement, Paris retrouve sa culture de la victoire.

Dédicace à « Juanito »

La première chose qui interpelle dans ce nouveau match du PSG, c’est la présence de Kylian Mbappé dans le onze de départ de Thomas Tuchel. Remis du Covid-19, l’international français est recherché en permanence par ses coéquipiers pour se mettre en position de tir. Malgré de bonnes situations, Paris manque de précision dans le dernier geste pour trouver le cadre. Tout le contraire de Morgan Schneiderlin : la sentinelle niçoise arme une lourde frappe au 25 mètres, qui oblige Keylor Navas à une belle parade horizontale (19e). Blessé, Idrissa Gueye laisse sa place à Ander Herrera pour la suite de la rencontre. Petit à petit, Mauro Icardi et Kylian Mbappé parviennent à combiner mais l’avant-centre français frappe au-dessus du but de Walter Benítez (26e).

Confronté à une équipe de l’OGCN bien en place, Paris recule et concède une occasion sur une frappe du gauche enroulée de Rony Lopes qui frôle la lucarne de Navas (34e). Grâce à Mbappé côté gauche, Paris s’engouffre dans la défense locale et obtient un penalty généreux sur un contact avec Képhren Thuram-Ulien. L’attaquant se fait justice lui-même et transforme la sentence d’un contre-pied parfait, avant d’adresser un message de soutien au blessé « Juanito » Bernat (37e, 0-1). Sonné, Nice laisse Paris prendre les commandes lorsqu’Herrera trouve le poteau de Benítez (40e). Juste avant la pause, Lopes voit sa deuxième tentative stoppée par un Navas concentré (43e). Mais c’est bien Di María, suite à une nouvelle accélération de Mbappé, qui fait le break à bout portant (45+1e, 0-2).

Di María, les bons tuyaux

De retour des vestiaires, Nice souhaite changer le cours du match mais le centre d’Hassane Kamara ne fait que flirter avec les pieds de Gouiri et Thuram-Ulien (47e). Mis en difficulté sur la première période, Youssef Atal provoque et envoie une frappe du gauche tendue que Navas sort à l’aide d’un arrêt magistral (54e). De son côté, Paris pousse pour enfoncer le clou mais Icardi bute sur Benítez (59e). Pas grave, puisque Marquinhos donne trois buts d’avance aux siens grâce à un coup de tête impérial sur un coup franc de… Di María (66e, 0-3). Excellent gestionnaire en fin de rencontre, Thomas Tuchel fait sortir ses ogres Mbappé et Di María pour les dernières minutes du match. Paris retrouve le sourire, Nice s’est fait manger et Di María est encore là.
OGC Nice (4-3-3) : Benítez – Lotomba (Ndoye, 58e), Dante, Pelmard, Atal – Schneiderlin, Lees-Melou, Thuram-Ulien (Sylvestre, 58e) – Kamara, R. Lopes, Gouiri. Entraîneur : Patrick Vieira.

Paris SG (4-4-2) : K. Navas – Bakker, Kimpembe (Dagba, 83e), Marquinhos, Florenzi – Gueye (Herrera, 23e), Verratti, Draxler, Di María (Fadiga, 79e) – Mbappé (Sarabia, 79e), Icardi. Entraîneur : Thomas Tuchel.

  • Résultats et classements de Ligue 1

    Par Antoine Donnarieix



  • [ad_2]

    Source link

    Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.