Paris leader, Grenoble dauphin et Ajaccio au fond / Ligue 2 / J6 / Résumé / SOFOOT.com


Six victoires à domicile, et aucun 0-0 : la Ligue 2 révèle toujours des surprises. Le Paris FC (3-0, contre le Havre), Dunkerque (1-0, face à Guingamp), Auxerre (5-1, devant Ajaccio), Clermont (3-0, au détriment de Rodez), Châteauroux (2-0, en dépit de Niort), Sochaux (3-2, malgré Chambly) et enfin Grenoble (2-0, loin de Valenciennes) se sont donc imposés à la maison alors que Pau a partagé les points avec Nancy.

Paris FC 3-0 Le Havre

Buts : Abdi (32e) et Lopez (56e et 77e)

Une demi-heure de jeu… et buuuuuuut ! Sur une transmission aérienne de Martin, Abdi pousse le ballon au fond on-ne-sait-comment. La chance du champion ? Toujours est-il que le dauphin (re)devient leader, et que Le Havre pointe en dixième position. Même pas besoin de parler de la passe décisive du buteur pour Lopez, ni du doublé de ce dernier (assist de Guilavogui). Aussi décisif qu’Ab(e)di Pelé.

La note du match : 4/10, comme le nombre de points qui séparent les deux formations.

Dunkerque 1-0 Guingamp

But : Romil (62e)

Décidément, Guingamp n’y arrive pas. En déplacement à Dunkerque, les Bretons craquent dans le second acte : Larsen renvoie mal, Romil place son crâne pour le lob (sur le deuxième tir cadré… de la partie) et fait lever les bras des locaux. Mérité, pas mérité ? Peu importe : les visiteurs pointent à la quatorzième place, et la zone rouge n’est qu’à deux points.

La note du match : 4/10, comme le nombre de 1-0 lors des matchs de l’EAG depuis le début de la saison (deux en sa faveur, deux concédés).

Auxerre 5-1 Ajaccio

Buts : Le Bihan (7e et 37e), Dugimont (23e sp et 41e) et Fortuné (84e, sp) pour Auxerre // Elisor (30e) pour Ajaccio

« Merci Le Bihan » , peut penser chaque supporter d’Auxerre. Car contre Ajaccio, l’attaquant plante un doublé (un tacle acrobatique, et un exploit personnel ridiculisant la défense corse) et provoque un penalty transformé par Dugimont. Les Insulaires tentent bien de s’accrocher avec la réduction du score d’Elisor (tête sur un centre de Lecoeuche), mais Dugimont imite son camarade avant même l’entracte et Fortuné y va de son péno. Résultat : la lanterne rouge reste bien rouge.

La note du match : 6/10, comme le nombre de buts marqués par Le Bihan en 2020.

Pau 1-1 Nancy

But : Karamoko CSC (40e) pour Pau // Barka (86e) pour Nancy

D’abord, le carton rouge direct pour Akichi sanctionnant un énorme tacle afin de mettre à l’aise Pau chez lui. Puis, la déconcentration sur le centre de Scaramozzino pour se mettre en danger tout seul. Enfin, un cadeau appelé contre-son-camp de la part de Karamoko en offrande. Rien à dire, Nancy est une très gentille victime… qui se rebelle sur le gong, Barka lui donnant un nul inespéré. Pas si mal.

La note du match : 5/10, comme le nombre de points obtenus par l’ASNL en six journées.

Clermont 3-0 Rodez

Buts : Magnin (5e), Allevinah (44e) et Bayo (92e)

Toujours intéressante à suivre, cette équipe de Clermont coaché par Gastien. Ce samedi soir, elle giffle Rodez en deux temps trois mouvements. Magnin profite en effet d’un cafouillage pour faire trembler les filets, avant qu’Allevinah ne signe le break au bout d’un face-à-face maîtrisé et que Bayo ne se fasse plaisir. Au fait, pourquoi avoir fait jouer les deux teams avec les mêmes couleurs ? Pour faire mal aux yeux des amateurs de Ligue 2, ou pour réaliser une expérience inédite ? Heureusement que les maillots ont changé, à la mi-temps…

La note du match : 5/10, comme le nombre de minutes qu’il a fallu à Clermont pour passer devant.

Châteauroux 2-0 Niort

Buts : Tormin (35e) et Mulumba (87e)

Leclercq, le nouveau gardien niortais, pense avoir une belle étoile. Pensez-vous : âgé de 17 ans et à la faveur d’un jeu de chaise musical mêlant le Stade Rennais et Dijon, le portier se retrouve propulsé titulaire chez les Chamois. Surtout que le dernier rempart voit le coup de casque d’Alhadhur rebondir sur sa barre transversale, tel un signe du destin. Sauf qu’à la 35e minute, Tormin est lancé par Chouaref et ne tremble pas pour filer les trois unités à Châteauroux. Premier match, première réalisation concédée (puis deuxième, avec un coup franc de Mouloumba) et première défaite (malgré des arrêts de… Moutachy).

La note du match : 6/10, comme le nombre de matchs qu’il aura fallu à Tormin pour qu’il inscrive son premier pion en Ligue 2.

Sochaux 3-2 Chambly

Buts : Weissbeck (24e et 47e) et Niane (89e) pour Sochaux // Correa (8e) et Danger (88e) pour Chambly

Stojanovski jonglait tranquillement dans la surface des Lionceaux, lorsque Correa décide de lui emprunter la sphère pour tromper Prévot. Reste que Weissbeck souhaite lui aussi participer à la fête, et s’amuser comme un petit fou. Après un sauvetage de Danger, le milieu accélère donc et balance un coup franc dans les cages de Chambly. Avant de doubler la mise, à la suite d’un superbe tir que Sochaux a kiffé. C’est tout ? Pas du tout : Danger, en méga forme, égalise sur la fin (reprise d’un penalty de Jaques, repoussé par les deux poteaux) après une barre. Mais quelques secondes plus tard, Niane détruit définitivement le moral des rivaux d’une jolie volée. Dur…

La note du match : 4/10, comme le nombre de buts déjà inscrits cette saison par Weissbeck.

Grenoble 2-0 Valenciennes

Buts : Diallo (28e) et Ravet (56e, sp)

Le premier, le tout premier. Avant son caramel contre Valenciennes, Diallo n’avait encore jamais planté en faveur du GF38. Mission désormais accomplie, grâce au caviar d’Anani. Suivi d’un péno de Ravet, punissant une main de Picouleau sur corner. Surtout, son Grenoble monte sur le podium et se prend à rêver. Au contraire de VA, de retour à la réalité.

La note du match : 5/10, comme le nombre d’équipes où est passé Diallo.

Par Florian Cadu





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.