Paris tranquille face à Dijon / Ligue 1 / J8 / PSG-Dijon (4-0) / SOFOOT.com


Quatre jours après sa défaite face à Manchester United en Ligue des champions, le PSG s’est un peu rassuré en disposant facilement de Dijon au Parc des Princes (4-0). Suffisant pour souffler un peu, pas encore tout à fait pour se rassurer.

Paris Saint-Germain 4-0 Dijon FCO

Buts : Kean (3e et 23e), Mbappé (83e et 88e)

On commence à en avoir l’habitude avec ce PSG, même sur un petit match du samedi face à la lanterne rouge dijonnaise, le match avait commencé bien avant le coup d’envoi par une petite dose de polémique. En cause ? Le choix sacrilège de Thomas Tuchel d’inverser sur le terrain Marquinhos et Danilo Pereira, et donc de faire reculer le second en charnière pour mieux pouvoir poser le premier en sentinelle, poste qu’il occupait déjà la saison passée faute d’alternatives. Justification de Tuchel au micro de Canal + ? À ce poste, « Marquinhos peut aider tout le monde » . Bien que critiqué, son choix est validé deux minutes et vingt-quatre secondes après l’engagement : Marquinhos pour Bakker, Bakker pour Kean, Kean pour le fond des filets. 1-0, et une soirée qui commence bien pour Paris.

Paris premier, Première

Sur le terrain, ce match a ressemblé exactement à ce qu’il était sur le papier pour le PSG : une réception du dernier de Ligue 1, prise en sandwich dans le calendrier entre deux matchs de Ligue des champions. Avec un onze bien remanié, les Parisiens ont dominé de bout en bout un match (trop) tranquille, face à une opposition (beaucoup trop) tendre. Outre le premier but en rouge et bleu de Kean, donc, auquel il a ajouté un deuxième d’un tap-in après une contre-attaque éclair menée par Neymar (2-0, 23e), la première mi-temps a ressemblé à un attaque-défense dans la moitié de terrain dijonnaise. Et l’addition à la pause aurait pu être très salée sans un sauvetage du poteau sur une tête de Neymar (7e), d’Allagbe sur une autre tête de Danilo (30e), ou sans la maladresse de Sarabia face au but (29e).

Moins croquant en seconde période, plus dans la gestion, Paris a laissé tourner le chrono face à des Dijonnais incapables de bousculer le petit rythme qui leur était imposé. Un second acte sauvé de la torpeur par Kylian Mbappé, entré en jeu en fin de match et auteur d’un doublé et qui a parfaitement mis à profit deux offrandes de Neymar et Sarabia en l’espace de cinq minutes (83e, 88e). Une soirée toute tranquille, en somme, pour le PSG qui, sur le plan sportif, peut se satisfaire de quitter le Parc pour la première fois de la saison dans la peau de leader de Ligue 1. Dijon, de son côté, s’enfonce encore un peu plus dans les tréfonds du classement, avec une performance qui n’augure rien de bien rassurant. Deux équipes qui vont très rapidement passer à autre chose : Dijon vers son prochain match dans la lutte pour le maintien, face à Lorient dimanche ; Paris vers son rendez-vous de Ligue des champions mercredi, face à Başakşehir, qui sera sans doute un meilleur indicateur que ce match de l’état de cette équipe.
PSG (4-3-3) : Rico – Dagba, Danilo, Diallo, Bakker – Marquinhos (Ruiz, 72e), Rafinha (Fadiga, 85e), Draxler (Herrera, 59e) – Neymar, Sarabia, Kean (Mbappé, 72e). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Dijon (4-3-3) : Allagbe – Boey (Chafik, 79e), Ecuele Manga, Panzo, Ngonda – Ndong, Lautoa (Diop, 55e), Dina Ebimbe – Baldé (Scheilder, 79e), Konaté (Celina, 70e), Chouiar. Entraîneur : Stéphane Jobard.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Alexandre Aflalo





  • Source link

    Please follow and like us:

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.