Qualifications historiques de Krasnodar et Midtjylland en Ligue des champions / C1 / Barrages retour / Résumé / SOFOOT.com


PAOK 1-2 Krasnodar

Buts : El Kaddouri (76e) pour le PAOK // Michailidis (73ee, CSC) et Cabella (77e) pour Krasnodar.

Arrivés à Salonique avec un petit avantage (2-1), Krasnodar a dû sortir les muscles pour valider son tout premier billet pour la phase de poules de la C1. Et il aura fallu attendre le dernier quart d’heure pour voir cette rencontre s’emballer, les trois buts ayant été inscrit en quatre petites minutes. Et à ce petit jeu-là, c’est Rémy Cabella et sa crête blonde qui ont eu le dernier mot, pour faire de Krasnodar le septième club russe à être représenté dans la compétition reine.

Ce qu’il faut retenir : Le retour de RC7 en Ligue des champions !

RB Salzbourg 3-1 Maccabi Tel-Aviv

Buts : Daka (16e et 68e) et Szoboszlai (45e+4) // Karzev (30e)

Privés de onze joueurs, touchés par le coronavirus, et défaits 2-1 à domicile, les Israéliens savaient qu’ils auraient besoin d’un exploit pour passer ce barrage. Surtout que Salzbourg commence fort, Daka profitant d’un contre favorable pour ouvrir la marque. Et si Eden Karzev doit envoyer deux patates de forain consécutives pour réduire l’écart, c’est l’arbitre allemand M. Brych qui se chargera d’éteindre les espoirs du Maccabi en sifflant un penalty très discutable pour les Autrichiens. Pas de recours à la VAR, un coach renvoyé en tribune et sentence exécutée par Szoboszlai, c’est cruel et les visiteurs ne s’en remettront pas.

Ce qu’il faut retenir : Salzbourg n’a besoin ni de Haaland, ni de Minamino, pour s’amuser.

Midtjylland 4-1 Slavia Prague

But : Kaba (65e), Scholz (84e, sp), Onyeka (88e) et Dreyer (90e) pour Midtjylland // Olayinka (3e) pour le Slavia

Pas de but à l’aller ? Pas de problème, Olayinka répare d’entrée cette erreur, pour le compte des Tchèques. Mais les Danois ne se laissent pas abattre et se rebiffent en seconde période. Si Kaba remet les compteurs à zéro, Midtjylland doit s’y prendre à deux fois pour transformer un penalty (le gardien adverse ayant quitté sa ligne de but avant d’arrêter la première tentative). L’exploit est au bout des doigts et les hommes du Nord se libèrent complètement pour emballer l’affaire, avec notamment une superbe demi-volée de Dreyer.

Ce qu’il faut retenir : L’orthographe du club danois qui va découvrir la Ligue des champions des Danois. « M-I-D-T-J-Y-2-L-A-N-D » , va falloir s’y habituer !
MR





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.