Reims freine Rennes / Ligue 1 / J6 / Rennes-Reims (2-2) / SOFOOT.com


Après avoir retourné Reims en première période, le Stade rennais n’a pas été capable de conserver son avantage au cours d’un deuxième acte décevant. Les Bretons doivent se contenter d’un point (2-2), contre des Champenois qui n’ont toujours pas gagné en Ligue 1 cette saison. Suffisant pour que le SRFC conserve sa place de leader, pour les quinze prochains jours.


Modififié

Rennes 2-2 Reims

Buts : Raphinha (24e) et Da Silva (37e) pour le SRFC // Abdelhamid (12e) et Dia (66e) pour les Rémois

Les dernières heures animées du mercato rennais auraient presque fait oublier qu’il y avait un match de football à jouer au Roazhon Park, ce dimanche. Après un week-end marqué par les arrivées actées de Daniele Rugani et Dalbert ainsi que celle attendue de Jérémy Doku, la bande de Julien Stéphan avait un statut à assumer contre un Reims en quête d’une première victoire cette saison. Dans une rencontre pas toujours emballante, le SRFC aura évité un nouveau revers contre sa bête noire (quatre matchs, quatre défaites et zéro but marqué depuis la remontée des Rémois), mais pourra se mordre les doigts de n’avoir récolté qu’un point (2-2) face à une équipe à sa portée.

Raphinha, toujours là

Dans une ambiance déprimante et sous la grisaille bretonne, les Rennais commencent la partie pied au plancher. Comme à Saint-Étienne, le SRFC se présente sur sa pelouse avec un bloc haut en mettant immédiatement la pression sur Reims et en se créant les deux premières occasions de la partie par Bourigeaud et Raphinha. Mais les Champenois, offensifs sur le papier, ont du répondant : Touré place sa tête à côté (9e), et Mbuku bute sur Salin dans un angle fermé (11e). La troisième tentative est la bonne, Zeneli déposant un corner sur la tête du capitaine Abdelhamid qui profite du marquage laxiste de Nzonzi pour ouvrir le score pour les visiteurs (0-1, 12e). Une douche froide qui ne calme pas Rennes, dominateur en première période et suffisamment armé pour revenir dans le coup.
L’homme de la révolte se nomme Raphinha. Le Brésilien, titulaire bien qu’annoncé à Leeds par certains médias, récupère le ballon au niveau de la ligne médiane, accélère, trouve Guirassy dans la surface pour un joli une-deux et trompe astucieusement Rajković pour égaliser (1-1, 25e). Les gars de Stéphan poussent et passent devant, dix minutes plus tard. Sur un corner de Raphinha, encore lui, le capitaine Da Silva répond à son homologue rémois en plaçant une tête victorieuse au deuxième poteau après une déviation de Konan (2-1, 37e). Et voilà Reims la tête dans le seau.

Suffisance et insuffisances

La sortie de Rajković à la pause, blessé et remplacé par Diouf, est un énième coup dur pour les ouailles de Guion. Mais cela ne les empêche pas de partir à l’attaque, dans un deuxième acte qui part sur un faux rythme. Parfois suffisants, les Rennais s’endorment et laissent les visiteurs croire en un retour. Plus basse sur le terrain depuis le retour des vestiaires, l’équipe bretonne n’est pas loin de se faire surprendre sur une tentative de lob de Touré (51e), alors que Raphinha et Bourigeaud tentent timidement de solliciter le portier rémois. La sanction finit logiquement par tomber pour les Rouge et Noir, après l’heure de jeu : lancé par Munetsi, le bolide Dia résiste à Boey et part ajuster Salin en face à face (2-2, 64e). Un électrochoc, pour Rennes ? Pas vraiment, Bourigeaud et ses copains se contentant d’errer sur le pré dans une fin de match soporifique et très pauvre en occasions. Habitué à voir son équipe briller dans le money time, Stéphan comprend que la pièce ne tombera cette fois pas du bon côté quand Nzonzi claque une tête sur le poteau avant que Bourigeaud n’envoie un cachou hors cadre (90e). Reims peut souffler, mais devra encore attendre pour décrocher son premier succès de la saison, pendant que Rennes retrouve sa place de leader (au nombre de buts marqués) devant Lille. Le mercato peut redémarrer, pour 24 heures seulement. Rennes (4-3-3) : Salin – Traoré, Da Silva, Aguerd, Boey – Camavinga (Martin, 79e), Nzonzi, Bourigeaud – Raphinha, Guirassy, Tait (Del Castillo, 64e). Entraîneur : Julien Stéphan.

Reims (4-4-2) : Rajković (Diouf, 46e) – Foket, Faes, Abdelhamid, Konan – Mbuku (Kutesa, 63e), Munetsi, Chavelerin, Zeneli (Cafaro, 63e) – Dia, Touré (Berisha, 71e). Entraîneur : David Guion.

  • Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park





  • Source link

    Please follow and like us:

    Soyez le premier à commenter

    Poster un Commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.