Tariq Lamptey, la nouvelle droite / Premier League / J3 / Brighton-Manchester United / SOFOOT.com

[ad_1]

Monstrueux lors de ses deux premières sorties de la saison avec Brighton, Tariq Lamptey, 19 ans, est le bonhomme à suivre lors de ce début d’exercice et ce, dès samedi, face à Manchester United.

Tariq Lamptey a débuté sa première saison complète en Premier League comme il avait conclu celle de ses premiers pas chez les grands : avec un air un peu Droopy et de la dynamite dans les mollets. Simple, depuis la mi-septembre et la visite de Chelsea à l’AMEX Stadium de Brighton, il n’y en a que pour lui, ses cent soixante-quatre centimètres et ses coups de fusil. Mais qu’a-t-il de plus que les autres, au juste ? Il y a quelques années encore, en Angleterre, personne ne regardait les latéraux et Jamie Carragher s’était même amusé, en 2013, à piquer son pote de plateau, Gary Neville, lors d’un échange sur le Monday Night Football : « Le problème, c’est que si vous êtes latéral, c’est que vous êtes soit un ailier raté, soit un arrière central raté. Personne ne rêve de devenir Gary Neville. » Confirmation avec Tariq Lamptey qui, s’il aimait se balader avec un maillot de Manchester United sur les épaules lorsqu’il était gosse, s’imagine plutôt déguisé en Dani Alves. « Il joue au même poste que moi et j’ai toujours aimé le regarder se projeter en avant, soufflait il y a peu celui qui a rejoint le système de formation de Chelsea à l’âge de sept ans à The Athletic. Je regardais aussi beaucoup Ronaldinho, qui a réussi à combiner le style et l’adresse dans son jeu. En plus, il jouait avec le sourire. » Super : Lamptey a déjà, en quelques matchs, distribué un peu de tous ces ingrédients et a même attrapé au vol les louanges d’un Carragher qui a retrouvé du goût pour les latéraux droits depuis l’émergence de quelques chouettes talents (Trent Alexander-Arnold, Aaron Wan-Bissaka, Reece James…). Samedi dernier, enfoncé dans son canapé devant Newcastle-Brighton, l’ancien défenseur des Reds a même décidé d’attraper son téléphone et de tweeter un simple mais efficace « Love Lamptey ! » . Quel est ce phénomène ?

Dribbleur fou et début de fête


Un phénomène de dix-neuf ans, qui facture onze petits matchs de Premier League sur le CV et trois passes décisives. Sur le papier, rien qu’un nouveau débutant, donc. Mais dans les faits, Tariq Lamptey n’aura eu besoin que de quelques apparitions pour casser les mâchoires et s’imposer comme l’un des meilleurs éléments du Brighton prometteur de Graham Potter, qui reçoit samedi un Manchester United fragile et qui a la possibilité de réussir un gros coup. Arrivé chez les Seagulls en janvier 2020 contre quelques trois millions d’euros, Lamptey a notamment sorti une performance XXL face à Chelsea, son ancien club, en ouverture et a rendu une fiche de stats impressionnante avec 81 ballons touchés, 8 dribbles tentés (60% de réussis), 4 interceptions, tout ça combiné à une activité incessante dans son couloir. Dans la foulée, celui qui a été flashé à 35km/h contre Southampton l’an passé a offert une nouvelle belle copie à Newcastle et confirmé son profil de latéral moderne, fin dribbleur et solide dans les duels. Après avoir forcé la main à son club formateur, qui souhaitait l’envoyer en prêt plutôt que de le vendre, Tariq Lamptey, qui hésite encore entre le Ghana et l’Angleterre, prouve que cette saison peut être la sienne et son coach, Graham Potter, ancien latéral, le sent aussi : « Tariq est beaucoup plus rapide que je ne l’étais. Je n’aimerais pas jouer contre lui. Il peut se projeter, il est offensif, précieux dans le dernier tiers et reste en même temps un défenseur très fiable. Il a les capacités de tout faire. » Dans un football où les ailiers sont devenus des faux pieds, les latéraux ont pris une part majeur et Lamptey, qui continue d’être formé en coulisses par l’ancien joueur de Brighton, la légende Bruno, entrée dans le staff de Potter, est au coeur de cette évolution. Ce n’est qu’un début, mais on se dit que la fête ne fait que commencer.

Par Maxime Brigand



[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.