Un départ de Mbappé en 2021 coûterait-il cher au PSG ? / France / PSG / SOFOOT.com


À la veille du Classico, le très sérieux journal britannique The Times a lâché une bombe. L’attaquant du PSG Kylian Mbappé souhaiterait quitter le club dès la saison prochaine. Mais combien coûterait un tel départ pronostiqué ? Tentative de réponse.

L’annonce a été reçue comme un immense affront auprès des supporters parisiens : leur joyau, leur pépite, leur star nationale, leur champion du monde, Kylian Mbappé aurait fait état de ses envies de départ, dès la saison prochaine. Les championnats espagnols et anglais auraient sa préférence. Au-delà d’une évidente perte sportive, combien coûterait un départ du Paris Saint-Germain ? Car, malgré un investissement colossal en 2018, après son prêt, avec plus de 180 millions d’euros dépensés et un salaire net estimé à 17,5 millions d’euros, perdre Mbappé provoquerait quelques désagréments, surtout à un an de la fin de son contrat, prévue en juin 2022.

Un départ en 2021 ?

Pour comprendre cela, rappelons comment se détermine la valeur d’un joueur. Aujourd’hui estimé par l’algorithme du Centre international d’étude du sport à plus de 200 millions d’euros, ce prix « théorique » dépend de plusieurs paramètres. Il y a la base, le transfert, revenant au rachat du contrat par le club demandeur, puis les fameuses indemnités de transfert, dépendant à la fois de paramètres sportifs, comme les performances, l’âge, le poste, et de paramètres extrasportifs, la réputation, la nationalité, etc. Avec encore un an à jouer, sans renouvellement, les équipes désireuses de faire venir le natif de Paris ne devraient racheter qu’une seule saison, plus les variables citées.
Ainsi, avec une estimation faite à 200 millions d’euros, toutes choses égales par ailleurs, et en admettant un salaire brut de plus de 25 millions d’euros, la valeur de Mbappé ne serait plus que de 175 millions d’euros, soit moins que le prix d’achat en 2017. Paris pourrait donc, théoriquement et potentiellement, perdre son diamant pour moins cher qu’il ne lui avait coûté, à seulement 22 ans. Bien évidemment, tout cela n’est que projection, et sa valeur peut varier de tout au rien en fonction de nombreux paramètres. S’il performe cette saison, en Ligue des champions notamment, son prix peut croître. Et inversement.

Les clubs demandeurs en position de force sur la table des négociations ?

Mais la chose est tout de même plus complexe et pourrait inquiéter les dirigeants parisiens. En ayant affiché, pas officiellement, son désir de partir, et sans aucun renouvellement de contrat à l’horizon, ce sont toutes les négociations, l’été prochain, qui peuvent être altérées. On se retrouverait ici dans une situation de marché défaillant en asymétrie d’information, avec un club, le PSG, désireux de pouvoir tirer profit de son joueur – ce dernier voulant partir – et de la concurrence, informée de ses envies d’ailleurs et sachant précisément qu’en cas de refus de Paris, Mbappé pourrait partir gratuitement au mercato 2022. Paris ne peut pas prendre ce risque, il ne peut pas envisager qu’après 280 millions d’euros dépensés sur 4 ans, il laisserait partir le peut-être futur meilleur joueur du monde pour rien. D’autant plus qu’il vaudrait aujourd’hui 200 millions d’euros.

Conséquence, le PSG serait obligé d’écouter toutes les propositions en s’évitant le risque d’en refuser. Les offreurs auront alors un avantage sur la table des négociations et pourront tenter de tirer le prix à la baisse. Avec ce courageux discours : « Si vous refusez, ce n’est pas grave, nous attendront 6 mois et en janvier 2022, nous proposons un contrat directement à Kylian. » Bien évidemment, il pourrait y avoir concurrence entre ces équipes, avec l’apparition d’une forme de monopsone, modèle de marché connu par les étudiants en économie, où se font face un seul demandeur, le PSG, et un nombre important d’offreurs, les autres clubs. Et là, le prix devrait grimper.

Pas sûr de dépasser les 222 millions d’euros de Neymar

Paris dépassera très certainement le prix plancher égal à la valeur annuelle de son investissement, 61 millions, correspondant au prix de transfert et au contrat total divisé par les 5 années de signature. Et espérera des propositions au moins supérieures ou égales à 175 millions d’euros, déjà cités ci-dessus. Mais quoi qu’il arrive, sans renouvellement, sans accord, avec cette situation, avec seulement un an de contrat restant, il n’est absolument pas certain que Kylian Mbappé dépasse, au mercato 2021, son coéquipier Neymar et devienne le nouveau joueur le plus cher du monde…

Par Pierre Rondeau





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.