Une friteuse fait reporter un match de district / Amateurs / Vrai Foot Day / SOFOOT.com



Le match de D3 Brétilienne entre le FC des Landes et l’US Liffré a été reporté à cause d’une défaillance d’éclairage du terrain qui accueillait la rencontre ! Mais, à qui la faute ?

Nous sommes le vendredi 9 octobre 2020, il est 19h42 lorsque les sangliers de l’US Liffré débarquent au stade municipal de Saint Hilaire des Landes, pas loin de Fougères. L’équipe C de Liffré vient affronter l’équipe réserve du FC des Landes dans le cadre de la seconde journée du championnat de 3ème Division de District d’Ille-Et-Vilaine de football. Le coup d’envoi doit être donné à 20h30. Mais c’est sans compter sur un petit détail qui a toute son importance pour un match en soirée… La lumière !

Un échauffement en plein noir

Il est aux alentours de 20h et la nuit tombe lorsque les joueurs de la rencontre terminent leur causerie respective et sortent des vestiaires pour aller s’échauffer. Et là, c’est le drame ! Une coupure total d’électricité survient sur le complexe. Tout le monde se retrouve dans le noir sans savoir pourquoi. En attendant de trouver le souci, les 22 acteurs partent tout de même se mettre en jambe dans la pénombre pensant qu’il s’agit d’une panne minime qui va être réglée ! « Déjà qu’on ne voit pas si bien quand les quatre projecteurs sont allumés ! » , s’exclame un bénévole du club.

Des conditions loufoques, mais l’espoir subsiste au moment où un projecteur (sur les quatre) se rallume, malheureusement s’en suit une seconde coupure. Et ainsi de suite… Finalement les dirigeants locaux arrivent à rallumer trois projecteurs et proposent de jouer la rencontre ainsi, comme ils l’ont déjà fait pour un match de vétérans. Mais l’arbitre du match préfère sauvegarder l’intégrité physique des joueurs en reportant la rencontre. Ce qui permettra, par ailleurs, à ce dernier de pouvoir rentrer plus tôt chez lui, pour fêter ses 40 ans avec sa femme.

Une bière pour se faire pardonner

Grande déception pour la poignée de supporters qui avait effectué la petite demi-heure de route pour faire le déplacement. Après enquête, il s’avère que le coupable de ce dysfonctionnement d’éclairage est… la friteuse ! C’est sans doute elle qui faisait couper le courant sans cesse et empêchait l’allumage simultané des quatre projecteurs. Quoi qu’il en soit, cela n’a pas empêché les joueurs locaux de payer une bière aux sangliers pour se faire pardonner de ce déplacement à blanc.

Alexandre Mainguené





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.