26 ans plus tard, l’impensable se produit !

[ad_1]

Cette terrible histoire qui s’est déroulée entre la Roumanie, l’Italie et les États-Unis finit avec des retrouvailles émouvantes. Toutes ces années, une mère de famille pensait que l’une de ses filles était morte à l’hôpital, peu de temps après sa naissance. C’est ce que les médecins lui avaient dit ! En réalité, le bébé avait rejoint un réseau de trafic d’enfants. Vingt-six ans plus tard, le bébé adopté et la mère endeuillée se sont retrouvées grâce à des recherches sur Facebook.

> À lire aussi : La mère porteuse d’un bébé trisomique abandonné par ses parents obtient 140 000 euros grâce aux internautes !

Elle retrouve la trace de sa famille biologique grâce à un groupe Facebook

Belle Barbu, une Américaine de 26 ans, vivait dans l’Utah, sachant qu’elle avait été adoptée et n’ayant plus de bons contacts avec sa famille d’adoption. Après une enfance compliquée, Belle n’avait jamais perdu espoir d’un jour retrouver ses parents biologiques. Elle savait qu’elle était d’origine roumaine mais ne disposait d’aucun indice sur sa famille. Un ami lui a alors suggéré de rejoindre un groupe Facebook, qui est spécialisé dans l’entraide entre Roumains adoptés. En 48 heures seulement, le groupe d’enquêteurs a réussi à retrouver l’identité de ses parents, qui à présent vivent en Italie.

> À lire aussi : USA : L’histoire monstrueuse des échanges d’enfants adoptés sur internet

Les médecins avaient vendu le bébé à des trafiquants et avaient fait croire à sa mort

Grâce à l’aide d’une association qui lutte contre le trafic d’êtres humains, Belle a pu organiser une rencontre avec ses parents biologiques, après avoir vérifié par des tests ADN qu’ils étaient bien ses parents. Elle s’est rendue en Italie et la rencontre fut très émouvante. En pleurs, sa mère lui expliquera comment les médecins l’ont vendue à une organisation criminelle. Belle est née prématurée et l’hôpital a préféré la garder en observation, peu de temps après sa naissance, alors qu’elle était en mauvaise santé. Les médecins ont ensuite expliqué aux parents qu’elle était décédée. Selon l’association qui a organisé les retrouvailles, ce genre de business criminel rapporte environ 15 000 à 20 000 dollars par enfant, à qui l’on crée de faux papiers et qui rejoint ensuite un orphelinat dans le but d’être adopté. « Ma mère a pensé toute sa vie que j’étais morte et pourtant, je suis en vie, en train de lui faire un câlin », s’est exclamée Belle, lors de la rencontre filmée par l’association.

> À lire aussi : Achetez des bébés sur Facebook !

médecins revendent bébé trafic humains

Crédits : Operation Underground Railroad – Source : LadBible

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.