500 VIP ont participé à une soirée illégale dans le Var en plein confinement


Une soirée ultra-sélect était organisée dans la nuit du 31 octobre au 1e novembre dans le Var. Cette soirée aurait pu faire la une des magazines people, au vu des célébrités qui y ont participé. Malheureusement, dans le contexte sanitaire actuel, cette soirée VIP est qualifiée de soirée illégale. La police est intervenue et a distribué des contraventions à certains participants.

> À lire aussi : Hollywood: des soirées grandioses coûtant des millions de dollars se tiennent dans les collines malgré les restrictions

Environ 500 fêtards célèbres s’amusent clandestinement à Draguignan

Ce sont les voisins de l’Octopus qui ont alerté la police, dérangés par de la musique et des bruits d’une fête, en plein milieu de la nuit. Pourtant, les plus proches voisins se trouvent à une certaine distance de la maison Octopus, une villa en forme de pieuvre, située au milieu d’un vaste domaine dans le massif forestier de Draguignan. France Bleu a pu parler avec la personne en charge de la location du domaine, qui indique que la villa est louée entre 3200 et 4300 euros pour le weekend. Néanmoins, cette responsable de la location n’était pas au courant de l’intervention de la police ni de la location de l’Octopus pour ce weekend. Le fils du propriétaire de la maison dit lui aussi ignorer tout de cette fête mais n’a pas voulu répondre à la presse.

> À lire aussi : Covid-19 : la multiplication des fêtes clandestines inquiète les autorités !

L’organisateur de cette fête illégale n’est pas connu

Dans la nuit d’Halloween, les consignes sanitaires étaient très précises. En cette période de reconfinement, les rassemblements de plus de six personnes sont interdits. Pourtant, selon les témoins, ils étaient environ 500 invités à faire la fête sur le domaine de l’Octopus. La fête aurait été organisée à peine deux jours avant, en envoyant les invitations via Snapchat pour rester discret. Nombre de ces invités étaient des célébrités. Deux rappeurs très célèbres ont été reconnus ainsi que des footballeurs de haut niveau. La police, placée à l’extérieur du domaine aurait distribué environ 40 amendes à certains fêtards, ce qui est bien inférieur au nombre de 500 invités évoqués. Selon les invités interrogés, ils ont également payé 50 euros par personne pour participer à la fête illégale. Une enquête est en cours pour découvrir qui était l’organisateur de cette soirée dans le quartier du Flayosquet, à laquelle des rappeurs de Cannes et de Paris ont participé.

> À lire aussi : Des jeunes étudiants organisent des soirées de contamination volontaire au coronavirus

Crédits : Capture YouTube/Octopus – Source : France Bleu

Publié par Nicolas F le 08 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.