Après l’accord sur le Brexit, Macron félicite la « fermeté » européenne


Anadolu Agency via Getty Images

Emmanuel Macron lors du sommet européen à Bruxelles vendredi 11 décembre (illustration). 

POLITIQUE – Après des mois d’impasse, la magie de Noël a opéré sur les négociations portant sur l’accord du Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, officialisé ce jeudi 24 décembre. Après l’annonce de ce “Brexit deal”, Emmanuel Macron (qui a mis fin à sa quarantaine ce jour) a exprimé sa satisfaction.  

“L’unité et la fermeté européennes ont payé. L’accord avec le Royaume-Uni est essentiel pour protéger nos citoyens, nos pêcheurs, nos producteurs. Nous nous assurerons que c’est bien le cas”, a tweeté le chef de l’État, estimant avec cette étape que “l’Europe avance et peut regarder vers l’avenir, unie, souveraine et forte”. 

Dans un second tweet, le président de la République a également félicité la “ténacité” du négociateur Michel Barnier. “Grâce à vous et Ursula Von der Leyen la solidarité européenne a montré sa force”, a remercié Emmanuel Macron. “L’Europe forte”, a renchéri le secrétaire d’État chargé des affaires européennes Clément Beaune. 

“Mieux vaut un accord que pas d’accord”

Au sein de la classe politique française, ce dénouement est plutôt bien accueilli, mais pour différentes raisons. Chez les défenseurs de l’Union européenne, on applaudit la solidarité des 27 ainsi que l’éloignement du scénario du pire. “Mieux vaut un accord que pas d’accord, pour l’économie et l’emploi. Mais il faudra en regarder le détail pour nos pêcheurs. Les 27 pays de l’Union sont restés unis dans la négociation: puisse l’Europe se renforcer après ce Brexit qui restera une épreuve pour elle”, note le député PS de la Mayenne (et ancien ministre) Guillaume Garot. “Le mieux eut été que la Grande-Bretagne reste dans l’UE mais cet accord limite les dégâts”, observe de son côté le député LR Daniel Fasquelle. 

“C’est bien qu’il y ait un accord Brexit. Encore faut-il qu’il évite à tout prix le dumping social, écologique et fiscal à nos portes. Pendant ces mois de négociations, notre Parlement n’a pas vu une seule ligne de l’accord. Qui doit donc être décortiqué avant toute autre chose”, a averti l’eurodéputée insoumise Manon Aubry, alors que cet accord devra justement être ratifié par le Parlement européen.  

À l’inverse, les eurosceptiques saluent un accord qui montre qu’un monde existe hors Union européenne. “Le scénario catastrophe annoncé par tous ceux qui voulaient punir le peuple britannique de son choix d’indépendance nationale n’aura pas lieu. Preuve que l’on peut reprendre en main son destin sans s’isoler”, félicite Nicolas Dupont-Aignan. Le “frexiter” Florian Philippot va plus loin, estimant que l’Union européenne est ”à terre” après cet accord, dont il juge qu’il profite davantage à Londres qu’à Bruxelles.   

À voir également sur Le HuffPost: Michel Barnier détaille les piliers de l’accord sur le Brexit





Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.