attention à ce fléau !

[ad_1]

Publié par Elisa le le 12 Déc 2020

Grâce à l’arnaque au rétroviseur, un homme a tenté d’escroquer 850 euros à un automobiliste ce dimanche 6 décembre. C’était son deuxième coup de la journée.

rétroviseur

>>> A lire aussi: Amazon : Méfiez-vous de l’arnaque aux commentaires positifs !

850 euros. C’est la somme qu’une femme a failli se faire extorquer à Revel, en Haute-Garonne, ce dimanche 6 décembre. En effet, elle a été victime d’une tentative d’arnaque au rétroviseur. Un jeune homme l’a accusée d’avoir endommagé son rétroviseur.

Il fait donc semblant d’appeler son assurance, mais c’est en réalité son complice qui est à l’autre bout du fil. Il lui conseille fortement de régler cet incident à l’amiable en recommandant à l’automobiliste de verser 850 euros de dommages. Mais la dame ne s’est pas laissée avoir.

Elle a alors contacté la gendarmerie peu avant midi pour les avertir de cette tentative d’escroquerie.

Il tente l’arnaque au rétroviseur

Les autorités partent donc à la recherche du véhicule décrit par la victime, qu’ils finissent par retrouver et arrêter. Les gendarmes remarquent que la plaque de la voiture a été maquillée par un bout de scotch noir qui a transformé un 0 en 8. Durant ce contrôle, un homme se présente, assurant avoir été lui aussi victime de cette arnaque le matin même. Il aurait versé 460 euros à l’escroc. Son complice a été retrouvé plus tard par les enquêteurs.

Le jeune homme a été jugé ce mardi 8 décembre dans le cadre des comparutions immédiates. Pour se défendre, il a accusé son complice de l’avoir entrainé dans cette histoire. « Je suis parti sans réfléchir, je ne savais pas que ça allait prendre cette ampleur. » , a-t-il avoué au tribunal. L’homme de 31 ans est condamné à 10 mois d’emprisonnements entièrement assortis d’un sursis probatoire.

>>> A lire aussi: Arnaque : un plombier profite des dépannages d’urgence pour augmenter la facture à… 3 000 € !

Comment éviter l’arnaque ?

Pour reconnaitre une arnaque au rétroviseur et éviter d’en être la victime, plusieurs signes peuvent nous mettre la puce à l’oreille. Souvent cela commence par un accident artificiel, où l’arnaqueur vous accuse d’avoir cassé son rétroviseur.

Ensuite, il feint d’appeler une assurance, qui lui conseille un arrangement à l’amiable. Et pour finir, l’escroc demande un règlement uniquement en espèces, allant souvent de 100 à 1 000 euros. C’est exactement les étapes qu’a suivit le trentenaire.

>>> A lire aussi: Arnaque au faux banquier : attention à cette escroquerie à la mode qui sévit de plus en plus

Publié par Elisa le le 12 Déc 2020

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.