ATTENTION à cette grosse arnaque qui est de retour sur vos factures d’électricité !


De nos jours, il n’existe pas un service qui ne fait pas l’objet d’une arnaque. L’UFC-Que Choisir pointe du doigt le retour de l’arnaque au remboursement de la contribution au service public de l’électricité (CSPE). De quoi s’agit-il et comment ne pas se faire avoir ?

>>> À lire aussi : Reconfinement : quelques astuces pour faire des économies sur votre facture d’électricité

Une célèbre arnaque fait son retour

L’UFC-Que Choisir prévient les consommateurs du grand retour de l’arnaque au remboursement présente sur vos factures d’électricité. Apparue début 2019 à la suite d’une décision du Conseil d’État déformée par des officines, cette arnaque pourrait faire son retour suite à la transcription de cette décision dans un décret du 30 octobre dernier.

Les arnaqueurs appelaient leurs victimes pour leur proposer un remboursement de la taxe CSPE après avoir signé un document à leur domicile. En effet, une fois cette taxe enlevée de la facture, le consommateur gagne 135 € si le ménage consomme 5 000 kWh par an. Bien évidemment, aucun remboursement n’a eu lieu puisque l’objectif est de soutirer un maximum d’argent aux victimes…

>>> À lire aussi : Attention, si ces numéros de téléphone vous appellent, ne répondez surtout pas !

Une arnaque basée sur une décision floue

L’association rappelle que « Le remboursement potentiel d’une petite fraction de la CSPE concerne les seules années 2009 à 2015. Pour y prétendre, il faudrait avoir fait la demande au plus tard le 31 décembre de l’année succédant au paiement contesté », indique-t-elle. Pour déceler une arnaque, l’article 1er du décret du 30 octobre 2020 précise bien qu’il faut impérativement apporter la preuve que la réclamation a été faite dans les temps, soit courant 2010 soit en 2011 pour l’année 2009.

Il faut être vigilant puisque les escrocs s’appuient sur ce texte du Conseil d’État afin de convaincre leurs victimes. Or, cette décision est très encadrée et concerne uniquement des cas très précis. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur d’énergie.

>>> À lire aussi : Attention  ces arnaques qui vident votre compte bancaire…

Source : Capital

Publié par Justine le 11 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.