Attention à cette nouvelle « arnaque au virement immédiat » , elle peut vous coûter très cher !


Une étudiante de La Rochelle a récemment été la cible de l’arnaque au « virement immédiat ». Résultat, son compte se retrouve à découvert de 42 000 euros. Alors attention face à ce type d’arnaque !

A lire aussi: Le Bon Coin : cette TERRIBLE arnaque sévit sur le site… soyez très vigilants !

Une arnaque d’un montant exorbitant

Au début du mois de novembre, une étudiante de La Rochelle a constaté un découvert de 42 000 euros sur son compte en banque. La jeune femme, cliente à la banque CIC, aurait été victime d’une arnaque. Son cas n’est pas isolé puisque cette arnaque prend de plus en plus d’ampleur sur le territoire français. C’est l’un des ses « amis » qui lui aurait déposé deux chèques d’un montant de 88 000 euros sur son compte bancaire à son insu.

Quelques jours plus tard, muni des coordonnées bancaires de la jeune femme, il a ensuite procédé à un virement sur un autre compte. Bien que la signature au dos des deux chèques ne soit pas celle de leur cliente, la banque a tout de même procédé à l’opération. « Il faut savoir que les traitements sont automatisés et la machine vérifie uniquement la présence d’une signature quelle qu’elle soit, vous mettez une simple croix, cela passe «  , explique le président de l’association Banque-Infos-Recours (BIP).

Aucune vérification de la part de la banque

Les chèques déposés sur le compte de la jeune femme étaient en réalité sans provision. Celle dont les revenus mensuels tournent autour de 1 000 euros se retrouve aujourd’hui avec un découvert de 42 000 euros. Complètement désemparée, elle s’est tournée vers l’association Banque Infos Recours pour pour faire valoir ses droits auprès de la CIC de La Rochelle. « La banque a un devoir de vigilance surtout quand des mouvements inhabituels de fonds se produisent sur un compte et c’est le cas ici » , explique Sébastien Alaire, le président de BIR.

De plus en plus répandue, l’arnaque au virement immédiat consiste à faire encaisser à une tierce personne un chèque sous un prétexte quelconque. Une fois que la somme apparaît sur le compte, l’arnaqueur demande à la victime d’effectuer un virement vers un autre compte bancaire. « Souvent, l’arnaqueur insiste lourdement pour que cela se fasse le plus rapidement possible  » , explique Sébastien Alaire.

Des chèques sans provision

« Il faut savoir que, même si le montant du chèque que vous avez déposé apparaît sur votre compte, cette somme ne sera véritablement validée par votre banque que 14 jours plus tard, le temps qu’il soit vérifié par l’organisme bancaire » , précise le président de l’association. Ainsi, si au cours des 14 jours vous avez utilisé la soi-disant somme présente sur votre compte, vous payez en réalité de votre poche.

« Et en plus ce sera à vous de prouver que vous êtes victime d’une arnaque » , indique Sébastien Alaire. Une plainte au pénal a été déposée par l’association qui tentera en plus de « raisonner » l’organisme bancaire.

A lire aussi: WhatsApp: l’arnaque au code est de retour ! Faites TRÈS attention… ça pourrait cous coûter cher

Publié par Elodie le 17 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.