Ce nouveau virus qui touche ces aliments inquiète de plus en plus


Un nouveau virus s’attaque aux concombres, melons et courgettes dans plusieurs pays européens. Il vient d’être détecté dans deux régions de France.

Un nouveau virus inquiète les pays d’Europe. Baptisé Tomato Leaf curl New Delhi virus (ToLCNDV), il s’attaque aux concombres, courgettes et melons. Il a déjà été détecté en Espagne, en Italie, au Portugal et en Grèce. Dans un communiqué du 21 octobre, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation indique que le virus, venait d’être détecté pour la première fois en France dans deux régions différentes du sud. Il a été identifié sur des feuilles de courgettes dans une parcelle en Occitanie et trois en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Le ministère indique que ce virus est connu en Europe “pour les dommages qu’il peut causer aux cultures de courgettes, de concombres et de melons”. “En Inde, il est extrêmement virulent sur les cultures de tomates” , ajoute le communiqué.

D’où vient ce virus ?

Les légumes concernés se trouvaient dans des établissements de production et de revente de semences, sur des parcelles non destinées à la production de semences commerciales et chez des agriculteurs. Le ministère explique que ce sont des symptômes foliaires qui ont conduit les services régionaux chargés de la protection des végétaux du ministère de l’Agriculture à effectuer des prélèvements, “pour confirmer officiellement la présence de l’organisme nuisible”. Ce virus étant un “organisme de quarantaine” il fait l’objet d’une “lutte obligatoire au titre de la réglementation européenne relative à la santé des végétaux”.

Le virus n’est pas dangereux

Heureusement, ce virus ne présente aucun risque pour la santé humaine, mais cause des dommages aux cultures de courgettes, concombres et melons. Ainsi, la destruction des plants est organisée sous contrôle des services de l’Etat dans les parcelles contaminées, dans le but d’éradiquer le virus et une enquête est actuellement en cours afin de déterminer l’origine de la contamination.

A lire aussi: Un nouveau Coronavirus découvert par des chercheurs inquiète beaucoup

Publié par Elisa le 25 Oct 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.