ces banques viennent d’être sanctionnées !


Publié par Manon le le 21 Déc 2020

Six banques viennent d’être sanctionnées pour avoir facturé des frais excessifs pour des paiements par carte bancaire. Elles devront s’acquitter d’amendes, qui s’élèvent à plus de 2,8 millions d’euros.

>>> À lire aussi : Faux billet : comment reconnaître facilement cette arnaque ?

Six banques sanctionnées pour des frais excessifs

La DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, a sanctionné six banques françaises. Ces dernières ne respectaient pas les normes européennes concernant la tarification en application pour les paiements par carte bancaire.

Ainsi, ces banques ont écopé d’amendes. Le montant total s’élève à plus de 2,8 millions d’euros. Mais, quelles sont les banques concernées ?

BNP Paribas devra s’acquitter d’une amende de 1 494 066 euros. Il y a également la Banque Postale avec 1 168 162 euros à régler, la Banque populaire du Grand Ouest avec 74 446 euros à payer et également la banque Afone avec une amende de 58 200 euros. De plus, la Caisse régionale Crédit Agricole Normandie est concernée (48 276 euros), tout comme la Caisse fédérale du Crédit Mutuel Maine Anjou Basse-Normandie (35 600 euros).

>>> À lire aussi : Si vous cherchez des jouets pour vos enfants cette application est pour vous !

Plusieurs types d’infractions sanctionnés

Ce type de sanction est inédit. Toutefois, les banques ont, au moins, commis trois types d’infractions. Tout d’abord, les clients commerçants seraient victimes d’une absence de transparence tarifaire. Quant à eux, les consommateurs seraient victimes d’une “absence de différenciation visuelle entre les cartes de paiement à débit et/ou à crédit”, souligne Capital. Dernière infraction : les commissions d’interchanges seraient excessives pour les cartes qui permettent un paiement immédiat ou à crédit.

De son côté, la Banque postale informe que des “dispositions sont prises pour se mettre en conformité sur les manquements constatés.” En revanche, BNP Paribas n’est pas d’accord. La banque “conteste les conclusions de la DGCCRF”. Aussi, la banque a formé un recours devant le Tribunal administratif de Paris.

>>> À lire aussi : Cette propriétaire se bat depuis un an pour récupérer sa maison auprès de locataires qui ne payent plus le loyer

Source : Capital 

Publié par Manon le le 21 Déc 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.