Ces dangers de la masturbation que vous ne soupçonniez pas !

[ad_1]

La masturbation est une pratique importante et nécessaire dans la vie sexuelle de chacun. Toutefois, elle n’est pas sans risque ! Lorsqu’elle devient très fréquente, les dangers se multiplient.

Masturbation et dangers

>>> À lire aussi : « Dernier cunni » : comment un cunnilingus peut-il vous tuer ?

Masturbation et porno

La masturbation est une pratique qui permet de découvrir son corps et de se faire plaisir seul. Bien que les avantages soient nombreux, cette pratique sexuelle réalisée trop fréquemment peut entraîner des risques physiologiques ou psychologiques.

Pour fantasmer, les sites pornographiques sont les plus visités. Toutefois, la personne est toujours en recherche avec quelque chose de plus excitant qui amène à une masturbation plus mécanique. Pour Doctissimo, Céline Croizé, sexologue met en garde : « À un certain moment, une routine s’installe quand on consomme des films porno et, au-delà des risques de dépendance, l’orgasme peut devenir très mécanique et finalement assez faible. »

>>> À lire aussi : Un sexto, une photo Facebook, lors d’une rencontre… Découvrez 10 histoires d’infidélités bouleversantes !

Les risques solo avec la masturbation

Utiliser trop souvent de sextoys vibrants peut mener à une désensibilisation du clitoris comme l’indique Coralie L’Honoré, sage-femme sexologue : « On peut remarquer également une sensation d’insensibilité du clitoris s’il y a eu plusieurs orgasmes à la suite car il y a une phase de résolution empêchant l’érection du clitoris chez la femme, comme du pénis chez l’homme. »

L’utilisation d’objets ou de sextoys peut entraîner des risques pour l’hygiène intime et la santé sexuelle. Pour éviter cela, il est nécessaire de respecter quelques règles (surtout pour les femmes) c’est-à-dire laver l’objet à l’eau et au savon avant chaque utilisation. Il faut veiller à ce que l’objet soit toujours à portée de main : « L’objet ne sera pas perdu, mais il peut aller se loger dans les culs-de-sac postérieurs du vagin, difficiles d’accès en auto-examen. »

Concernant les hommes, une masturbation trop fréquente peut donner lieu à un accident douloureux : la rupture du frein. Dans ce cas, il faut impérativement aller aux urgences et arrêter les saignements.

>>> À lire aussi : Quiz : êtes-vous suffisamment informé sur les MST et IST ?

Masturbation et la vie de couple

Par ailleurs, la masturbation n’est pas sans risque pour le couple. « Trop répétée, la masturbation peut devenir mécanique et créer une perte de lien avec notre sensualité », indique Céline Croizé, sexologue. C’est pourquoi il est nécessaire de partir explorer l’ensemble de son corps et non pas se focaliser sur le pénis ou le clitoris.

À trop se masturber, certains sont déçus par leur relation sexuelle à deux, les attentes étant trop fortes. Céline Croizé précise que « Il est donc important de se rappeler qu’on peut faire l’amour sans avoir d’orgasme, que le plaisir peut venir du fait d’être ensemble, complices, dans un moment de partage où l’on se touche et se câline, sans être dans la performance de l’acte sexuel. » Certaines personnes connaissent même une baisse de désir pour leur partenaire. L’activité masturbatoire étant plus active que la vie sexuelle du couple met en difficulté les amoureux. Il est nécessaire de consulter un spécialiste.

>>> À lire aussi : Quiz : êtes-vous incollable sur l’orgasme ?

Source : Doctissimo

En savoir plus sur : masturbation – porno – sexe – sextoys – sexualité

Publié par Justine le 13 Sep 2020

[ad_2]

Source link

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.