Ces drones taxi devraient arriver à Séoul dès 2025


INTERNATIONAL – Un espace urbain qui ressemble de plus en plus à ce que l’on imaginait des villes futuristes. Des engins volants surplombant les rues, filant sans bruit au-dessus des voitures, se glissant entre les buildings… À Séoul, c’est (presque) comme si c’était fait.

Le ministère sud-coréen des Transports et la ville de Séoul ont procédé à un essai d’un dronetaxi, capable de transporter deux personnes avec une manifestation à Séoul mercredi 11 novembre. Le lancement de ce service de mobilité aérienne urbaine est espéré pour 2025.

Un test prévu en France pour les JO de 2024?

Un décollage et un atterrissage verticaux du drone «  EH216 ″ de la société chinoise EHang, transportant 80 kg de sacs de riz au lieu d’un passager, a survolé le centre-ville de Séoul à une altitude de 50 mètres pendant environ sept minutes, selon le gouvernement métropolitain de Séoul.

En juin, le ministère sud-coréen des terres, des Infrastructures et des Transports a dévoilé la feuille de route de la mobilité aérienne du pays, qui vise à soulager la congestion du trafic grâce à une énergie électrique respectueuse de l’environnement et à un faible bruit par rapport aux hélicoptères.

Le gouvernement métropolitain de Séoul a ajouté que la ville prévoyait d’utiliser des drones lors des opérations de sauvetage des pompiers à partir de 2023, avant son service commercial pour le public en 2025. 

En France, un service similaire pourrait être testé à l’occasion des JO de 2024. Et les premiers tickets commercialisables pourraient voir le jour en 2030. 

À voir également sur Le HuffPost: Au Turkménistan, le président inaugure une statue en or géante à l’effigie de son chien fétiche



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.