Ces pistes possibles lors du déconfinement !


Alors que le confinement a commencé depuis presque deux semaines, des pistes sont déjà envisagées pour le déconfinement. En effet, il ne s’agira pas de libérer la population du jour au lendemain mais plutôt de mettre en place un processus progressif.

A lire aussi : Covid-19 : Noël confiné ? Ces 3 signes qui inquiètent …

A quoi pourrait ressembler le déconfinement ?

Les Français sont reconfinés et n’attendent qu’une chose déjà le déconfinement. S’ils sont chez eux jusqu’au moins le 1er décembre, un prolongement est encore fort probable. Toutefois, le gouvernement réfléchit déjà aux méthodes de déconfinement. En effet, il faut trouver un processus progressif afin d’éviter une troisième vague de l’épidémie. Scientifiques, médecins et spécialistes soumettent donc leur idée pour une sortie de confinement réussie.

Une des hypothèses possibles et assez surprenantes serait de passer d’un confinement total à un confinement alterné. Chaque foyer serait autorisé à sortir une semaine et serait confiné la suivante. Ainsi, seul 50% de la population sortirait en même temps. Selon les scientifiques qui ont étudié cette méthode, ce modèle pourrait être aussi efficace que le confinement de 75% de la population et réduire le risque de contamination par 4. Toutefois, le gouvernement français semble sceptique à cette mesure, difficile à surveiller.

Le retour du couvre-feu

Le scénario le plus probable et que les Français ont déjà vécu est le couvre-feu. Le Président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, a rapidement abordé l’hypothèse d’un couvre-feu pour sortir du confinement et avait envisagé de le mettre en place pendant les fêtes de fin d’année si elles ont bien lieu. Cela limite les sorties nocturnes.

Pour d’autres scientifiques, tout se jouera sur les tests. Dans une tribune publiée dans Le Point, des spécialistes et entrepreneurs proposent au gouvernement une nouvelle stratégie de tests pour le déconfinement. Ils estiment que les résultats arrivent trop tard et qu’il faudrait accélérer la logique de dépistage avec par exemple davantage de tests antigéniques nasaux et salivaires. Ces tests devraient être possible près des lieux de vie des Français comme en entreprise, dans les pharmacies, dans les établissements scolaires afin d’avoir un résultat rapide et de permettre un isolement immédiat.

Le déconfinement fera donc l’objet d’une grande réflexion afin de contrôler un maximum le virus et de ne pas perdre les effets du second confinement.

A lire aussi : Confinement : voici ce que vous risquez si vous invitez du monde chez vous !

Publié par Romane le 10 Nov 2020



Source link

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.